Bienvenue sur Judéopédia.org le projet de Bibliothèque Hébraïque Numérique libre et gratuite.

Chargement en cours, veuillez patienter...

Aujourd'hui
Samedi 3 Nissan 5780 - 28 mars 2020
Shabbat Vayikra (28 mars): 18h58 - 20h04 (Paris)

Derniers articles

Dernières annonces
Calendrier hébraïque
04/04/2020Shabbat Hagadol
08/04/2020Veille de Pessah
09/04/2020Pessah (1er jour)
10/04/2020Pessah (2ème jour)
11/04/2020Pessah Hol Hamoed
12/04/2020Pessah Hol Hamoed
13/04/2020Pessah Hol Hamoed
14/04/2020Pessah Hol Hamoed
15/04/2020Pessah (7ème jour)
16/04/2020Pessah (8ème jour)
21/04/2020Yom Hashoah
24/04/2020Rosh Hodesh Iyar
25/04/2020Rosh Hodesh Iyar
28/04/2020Yom Hazicaron
29/04/2020Yom Haatzmaout
08/05/2020Pessah Sheni
12/05/2020Lag Baomer
24/05/2020Rosh Hodesh Sivan
28/05/2020Veille de Chavouot
29/05/2020Chavouot (1er jour)
30/05/2020Chavouot (2ème jour)
22/06/2020Rosh Hodesh Tammouz
23/06/2020Rosh Hodesh Tammouz

Contenu de la Judéothèque
39 livres, 5 langues (soit 400 versions différentes)
931 chapitres et 24359 versets

  

Qui sommes nous ?

Judéopédia est une association de loi 1901 à but non lucratif qui a pour objet de mettre à la disposition du public francophone, par la création d'un site Internet nommé Judeopedia.org, les versions hébraïques originales et la traduction en français, des textes fondateurs de la tradition juive (Bible, Talmud, Midrash...).

L'association a commencé, d'une part, à constituer la Bibliothèque Hébraique Numérique, dénommée Judéothèque, et d'autre part, à faire développer un logiciel Web innovant, dénommé WebCodex, qui permettra d'exploiter cette Judéothèque.

Vous pouvez déjà consulter en ligne sur notre site tous livres de la Bible (disponibles en hébreu, en français dans trois traductions différentes, en anglais, latin et grec, ainsi qu'une version hébreue de la Torah avec les Taamim pour ceux qui préparent leur Bar-Mitzva).

Pour atteindre son objectif Judéopédia ne pourra se passer de l'aide et l'implication de la communauté francophone. Il importe que chacun participe et transmette ainsi aux générations futures la Bibliothèque Hébraïque Numérique.

Vous pouvez aider notre action par des dons déductibles du revenu imposable, par du temps consacré à la traduction ou à la relecture des textes mis en ligne et par la publicité que vous pourrez faire au projet Judéopédia.

Les membres fondateurs

Président - Jean-Claude Lévy

Jean-Claude Lévy est auteur de logiciels.

Ancien consultant de Microsoft France, il a créé le logiciel d'étude biblique Codex qui est au cœur du cédérom " La Bible de Jérusalem v3.0".

N'ayant jamais abandonné l'idée de transposer Codex pour le web et de créer une judeothèque accessible sur internet, il est à l'initiative du projet Judéopédia.

Vice-Président - Maurice Mergui

Maurice Mergui a dirigé plusieurs entreprises dont  "Les Temps qui Courent" et publie en 1997 le célèbre cédérom "La Bible de Jérusalem (BJ3).

Economiste de formation et ayant fait une carrière dans l’enseignement, c'est sa rencontre avec Bernard Dubourg qui le conduit à s’intéresser à la littérature midrashique.

Il en a traduit de nombreux volumes et y a consacré deux essais (1 et 2). Après avoir publié une dizaine de titres consacrés au Midrash il fonde l’association "Objectif Transmission" destinée à poursuivre l’effort de traduction.

Secrétaire général - Michel Louis Lévy

Michel Louis Lévy est l’auteur d'ouvrages et d'articles de pédagogie et de vulgarisation en statistique et démographie. Il poursuit l’idée d’expliquer la Bible hébraïque, ses commentaires et ses prolongements, à un large public. Il a publié dès 1988 sa première « Leçon de théologie » dans la revue Commentaire.

Depuis sa retraite en 2005, il a ouvert un blog sur lequel il a publié un roman, La Révélation, qui imagine Moïse en précepteur égyptien inventeur de l’ordre alphabétique. Sur Wikipédia, il est un actif contributeur sur les thèmes bibliques.

Grand utilisateur du cédérom BJ3, il se réjouit qu’un instrument disponible sur Internet permette de comparer au texte hébreu plusieurs traductions de la Bible en français.

Dans la dix-huitième année du roi Ré’habeame (Roboam), Abia commença à régner sur Iehouda•. " Pendant trois ans il régna à Ierouschalaïme ; le nom de sa mère était Michaïahou, fille d’Ouriel, de Guibea. Il y eut guerre entre Abia et entre Ierabeame•." Abia commença l’attaque avec une armée d’hommes exercés au combat, quatre cent mille hommes d’élite, et Ierabeame lui fit la guerre, avec huit cent mille hommes d’élite, hommes de guerre•. Abia se plaça sur la montagne de Tsemaraïme, qui est dans le pays d’Ephraïme, et dit : Écoutez-moi, Ierabeame et tout Israël : " Vous devriez bien savoir que YHVH, Dieu d’Israël, a donné à David la royauté sur Israël pour toujours, à lui et à ses fils, une alliance indestructible ;" Que Ierabeame, fils de Nebate, esclave de Schelômo, fils de David, s’est levé et s’est révolté contre son maître•. Des hommes de rien, des hommes bas, se sont réunis auprès de lui et se sont opposés à Ré’habeame, fils de Schelômo. Ré’habeame était jeune et mou de cœur, et il ne leur résista pas•. Et maintenant vous pensez résister à la royauté de YHVH qui est dans les mains des fils de David, et vous êtes une grande multitude, et avec vous sont des veaux d’or dont Ierabeame vous a fait des dieux•. N’avez-vous pas repoussé les cohenime de YHVH, les fils d’Aharone et les lévites, et vous vous êtes fait des cohenime, comme les peuples des pays ? Quiconque vient se consacrer par un jeune taureau et sept béliers devient cohen du non dieu•. " Mais nous, YHVH est notre Dieu, nous ne l’avons pas abandonné ; les cohenime, serviteurs de YHVH, sont fils d’Aharone, les lévites sont dans leur occupation, " Vaporisant pour YHVH des holocaustes chaque matin et chaque soir, de l’encens d’aromates, rangeant des pains sur la table (d’or) pur, allumant chaque soir le candélabre d’or et ses lampes, car nous observons les observances de YHVH notre Dieu, tandis que Et voici qu’à la tête de nous est Dieu, ses cohenime, les trompettes retentissantes, pour sonner bruyamment contre vous. Enfants d’Israël ! ne combattez pas contre YHVH, Dieu de vos pères, car vous ne réussirez pas•. Mais Ierabeame les fit cerner par derrière par une embuscade. Ils (les Israélites) se trouvèrent devant Iehouda, qui avait l’embuscade derrière lui•. Ceux de Iehouda s’étant retournés, eurent l’attaque devant et derrière eux. Ils crièrent à YHVH pendant que les cohenime sonnaient de la trompette•. " Les hommes de Iehouda poussèrent un cri de guerre ; et comme Iehouda poussa un cri de guerre, Dieu frappa Ierabeame et tout Israël devant Abia et Iehouda•." Les enfants d’Israël prirent la fuite devant ceux de Iehouda, entre les mains de qui il les livra•. Abia et son peuple firent parmi eux une défaite considérable, et cinq cent mille hommes d’élite d’Israël tombèrent morts•. Les enfants d’Israël furent humiliés en ce temps, et les enfants de Iehouda devinrent puissants, parce qu’ils s’étaient appuyés sur YHVH, Dieu de leurs pères•. Abia poursuivit Ierabeame et lui enleva les villes de Bethel avec ses dépendances, celle de Ieschana avec ses dépendances, et Ephrone avec ses dépendances•. Ierabeame ne recouvra plus de forces du temps d’Abiahou. YHVH le frappa et il mourut•. " Abiahou se fortifia ; il épousa quatorze femmes, et engendra vingt-deux fils et seize filles•." Le reste des faits d’Abia, ses mœurs et ses paroles, sont écrits dans l’interprétation du prophète Iddo•. Abia se coucha auprès de ses ancêtres, et on l’enterra dans la ville de David, et son fils Assa devint roi à sa place. De son temps le pays fut paisible pendant dix ans•.

Hagiographes, Chroniques 2, 1:1 (Anglais - King James Bible)
Hagiographes, Chroniques 2, 1:1 (Français - John Darby)
Hagiographes, Chroniques 2, 1:1 (Français - Louis Segond)
Hagiographes, Chroniques 2, 1:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 1:1 (Grec - Septante)
Hagiographes, Chroniques 2, 1:1 (Hébreu - Paleo)
Hagiographes, Chroniques 2, 1:1 (Hébreu - Phonétisé)
Hagiographes, Chroniques 2, 1:1 (Hébreu - Standard)
Hagiographes, Chroniques 2, 1:1 (Hébreu - Vocalisé)
Hagiographes, Chroniques 2, 1:1 (Latin - Vulgate)
Hagiographes, Chroniques 2, 2:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 3:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 4:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 5:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 6:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 7:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 8:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 9:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 10:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 11:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 12:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 13:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 14:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 15:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 16:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 17:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 18:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 19:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 20:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 21:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 22:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 23:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 24:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 25:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 26:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 27:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 28:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 29:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 30:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 31:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 32:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 33:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 34:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 35:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Chroniques 2, 36:1 (Français - Samuel Cahen)