Bienvenue sur Judéopédia.org le projet de Bibliothèque Hébraïque Numérique libre et gratuite.

Chargement en cours, veuillez patienter...

Aujourd'hui
Vendredi 12 Heshvan 5781 - 30 octobre 2020
Shabbat Lekh Lekha (31 octobre): 17h15 - 18h19 (Paris)

Derniers articles

Dernières annonces
Calendrier hébraïque
17/11/2020Rosh Hodesh Kislev
11/12/2020Hanoucca (1er jour)
12/12/2020Hanoucca (2ème jour)
13/12/2020Hanoucca (3ème jour)
14/12/2020Hanoucca (4ème jour)
15/12/2020Hanoucca (5ème jour)
16/12/2020Rosh Hodesh Tevet
16/12/2020Hanoucca (6ème jour)
17/12/2020Hanoucca (7ème jour)
18/12/2020Hanoucca (8ème jour)
25/12/2020Jeûne du 10 Tevet
14/01/2021Rosh Hodesh Shevat

Contenu de la Judéothèque
39 livres, 5 langues (soit 400 versions différentes)
931 chapitres et 24359 versets

  

Qui sommes nous ?

Judéopédia est une association de loi 1901 à but non lucratif qui a pour objet de mettre à la disposition du public francophone, par la création d'un site Internet nommé Judeopedia.org, les versions hébraïques originales et la traduction en français, des textes fondateurs de la tradition juive (Bible, Talmud, Midrash...).

L'association a commencé, d'une part, à constituer la Bibliothèque Hébraique Numérique, dénommée Judéothèque, et d'autre part, à faire développer un logiciel Web innovant, dénommé WebCodex, qui permettra d'exploiter cette Judéothèque.

Vous pouvez déjà consulter en ligne sur notre site tous livres de la Bible (disponibles en hébreu, en français dans trois traductions différentes, en anglais, latin et grec, ainsi qu'une version hébreue de la Torah avec les Taamim pour ceux qui préparent leur Bar-Mitzva).

Pour atteindre son objectif Judéopédia ne pourra se passer de l'aide et l'implication de la communauté francophone. Il importe que chacun participe et transmette ainsi aux générations futures la Bibliothèque Hébraïque Numérique.

Vous pouvez aider notre action par des dons déductibles du revenu imposable, par du temps consacré à la traduction ou à la relecture des textes mis en ligne et par la publicité que vous pourrez faire au projet Judéopédia.

Les membres fondateurs

Président - Jean-Claude Lévy

Jean-Claude Lévy est auteur de logiciels.

Ancien consultant de Microsoft France, il a créé le logiciel d'étude biblique Codex qui est au cœur du cédérom " La Bible de Jérusalem v3.0".

N'ayant jamais abandonné l'idée de transposer Codex pour le web et de créer une judeothèque accessible sur internet, il est à l'initiative du projet Judéopédia.

Vice-Président - Maurice Mergui

Maurice Mergui a dirigé plusieurs entreprises dont  "Les Temps qui Courent" et publie en 1997 le célèbre cédérom "La Bible de Jérusalem (BJ3).

Economiste de formation et ayant fait une carrière dans l’enseignement, c'est sa rencontre avec Bernard Dubourg qui le conduit à s’intéresser à la littérature midrashique.

Il en a traduit de nombreux volumes et y a consacré deux essais (1 et 2). Après avoir publié une dizaine de titres consacrés au Midrash il fonde l’association "Objectif Transmission" destinée à poursuivre l’effort de traduction.

Secrétaire général - Michel Louis Lévy

Michel Louis Lévy est l’auteur d'ouvrages et d'articles de pédagogie et de vulgarisation en statistique et démographie. Il poursuit l’idée d’expliquer la Bible hébraïque, ses commentaires et ses prolongements, à un large public. Il a publié dès 1988 sa première « Leçon de théologie » dans la revue Commentaire.

Depuis sa retraite en 2005, il a ouvert un blog sur lequel il a publié un roman, La Révélation, qui imagine Moïse en précepteur égyptien inventeur de l’ordre alphabétique. Sur Wikipédia, il est un actif contributeur sur les thèmes bibliques.

Grand utilisateur du cédérom BJ3, il se réjouit qu’un instrument disponible sur Internet permette de comparer au texte hébreu plusieurs traductions de la Bible en français.

Ah ! Comme le Seigneur a, dans sa colère, couvert de nuages la fille de Tsion ! Il a précipité du ciel sur la terre la magnificence d’Israël ; il ne s’est pas souvenu de l’escabelle de ses pieds, au jour de sa colère. Le Seigneur a anéanti, sans épargner les magnifiques demeures de Iiâcov ; dans sa fureur, il a démoli les forteresses de la fille de Iehouda ; il les a renversées par terre ; il a profané son royaume et ses princes. Dans l’ardeur de sa colère, il a abattu toute la corne d’Israël ; il a ramené en arrière sa droite devant l’ennemi, et il a allumé en Iiâcov comme un feu enflammé qui dévore autour. Il a tendu son arc comme un ennemi, sa main s’est dressée comme (celle d’) un assaillant, et il a détruit tout ce qui était beau à voir ; il a répandu son indignation comme le feu dans la tente de la fille de Tsion. Le Seigneur est devenu comme un ennemi : Il a dévoré Israël, abattu ses murailles, détruit ses remparts ; et il a multiplié dans la fille de Iehouda l’humiliation et la douleur. Il a dévasté son tabernacle comme un jardin ; il a détruit son lieu de réunion ; Adonaï a fait oublier dans Tsion la solennité et le shabat, et dans l’effervescence de sa colère il a méprisé le roi et le cohen. Le Seigneur a rejeté son autel, anéanti son sanctuaire, livré au pouvoir des ennemis les murs de ses palais. Ils ont élevé la voix dans la maison de Adonaï comme dans un jour solennel. Adonaï a résolu de détruire le mur de la fille de Tsion, il a tendu son cordeau et il n’a pas détourné sa main de la ruine ; il plonge dans le deuil l’avant mur et la muraille, et ils sont anéantis ensemble. Ses portes sont enfoncées dans la terre, il a détruit et brisé ses verrous ; son roi et ses princes (sont) parmi les nations ; plus de loi, même ses prophètes n’ont plus trouvé de vision de Adonaï. Ils sont assis sur la terre, ils se sont tus les vieillards de la fille de Tsion ; ils ont couvert leur tête de cendre, ils se sont revêtus de cilices ; les vierges de Ierouschalaïme (Jérusalem) ont penché leur tête vers la terre. Mes yeux se sont consumés dans les larmes, mes entrailles se sont enflammées, mon foie s’est répandu par terre, à cause de la chute de la fille de mon peuple, lorsque le jeune enfant, le nourrisson est languissant dans les rues de la cité. Ils disent à leurs mères : Où y a-t-il du pain et du vin ? En se traînant comme des blessés dans les rues de la ville, en exhalant la vie sur le sein de leurs mères. Qui invoquerai-je, à qui te comparerai-je, ô fille de Ierouschalaïme ? A qui t’égalerai-je, et comment te consolerai-je, vierge, fille de Tsion ? Lorsque vaste comme la mer est ta plaie, qui te guérira ? Tes prophètes ont vu pour toi le mensonge et la folie, ils ne t’ont pas montré ton iniquité pour ramener tes captifs ; ils ont vu pour toi des prophéties fausses et séductrices. Tous ceux qui passent par le chemin ont frappé des mains sur toi ; ils ont sifflé, ont secoué la tête sur la fille de Ierouschalaïme, (disant) : Est-ce là cette ville de beauté parfaite, la joie de toute la terre ? Tous tes ennemis ont ouvert la bouche sur toi ; ils ont sifflé, grincé des dents, on dit : Nous l’avons dévorée ; ah, voici le jour que nous attendions, nous l’avons trouvé, nous l’avons vu. Adonaï a fait ce qu’il a pensé, il a exécuté la menace qu’il a faite dès les jours anciens ; il a détruit et il n’a pas épargné, et il a réjoui sur toi l’ennemi, il a exalté la force de tes oppresseurs. Leur cœur a crié vers le Seigneur. Mur de la fille de Tsion, répands des larmes comme un torrent, jour et nuit ; ne te donne aucune relâche, que ta prunelle ne se repose pas. Lève-toi, plains-toi pendant la nuit, au commencement des veilles, répands ton cœur comme l’eau en la présence du Seigneur; lève vers lui tes mains, à cause de la vie de tes jeunes enfants qui languissent de faim à l’entrée de toutes les places. Vois, Adonaï, et considère envers qui as-tu agi ainsi ? Lorsque des femmes dévorent les fruits (de leurs entrailles), les jeunes enfants au maillot ; lorsque dans le sanctuaire du Seigneur est tué le cohen, le prophète ! Ils sont couchés par terre sur les places, le jeune homme et le vieillard ; mes vierges et mes jeunes hommes sont tombés par le glaive, tu as tué au jour de ta colère, tu as égorgé et tu n’as pas épargné. Tu convoques comme pour un jour solennel mes ennemis d’alentour, et au jour de la colère de Adonaï il n’y eut ni fuyard, ni échappé. Ceux que j’ai élevés et nourris, mon ennemi les a consumés.

Hagiographes, Lamentations, 1:1 (Anglais - King James Bible)
Hagiographes, Lamentations, 1:1 (Français - John Darby)
Hagiographes, Lamentations, 1:1 (Français - Louis Segond)
Hagiographes, Lamentations, 1:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Lamentations, 1:1 (Grec - Septante)
Hagiographes, Lamentations, 1:1 (Hébreu - Paleo)
Hagiographes, Lamentations, 1:1 (Hébreu - Phonétisé)
Hagiographes, Lamentations, 1:1 (Hébreu - Standard)
Hagiographes, Lamentations, 1:1 (Hébreu - Vocalisé)
Hagiographes, Lamentations, 1:1 (Latin - Vulgate)
Hagiographes, Lamentations, 2:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Lamentations, 3:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Lamentations, 4:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Lamentations, 5:1 (Français - Samuel Cahen)