Bienvenue sur Judéopédia.org le projet de Bibliothèque Hébraïque Numérique libre et gratuite.

Chargement en cours, veuillez patienter...

Aujourd'hui
Vendredi 12 Heshvan 5781 - 30 octobre 2020
Shabbat Lekh Lekha (31 octobre): 17h15 - 18h19 (Paris)

Derniers articles

Dernières annonces
Calendrier hébraïque
17/11/2020Rosh Hodesh Kislev
11/12/2020Hanoucca (1er jour)
12/12/2020Hanoucca (2ème jour)
13/12/2020Hanoucca (3ème jour)
14/12/2020Hanoucca (4ème jour)
15/12/2020Hanoucca (5ème jour)
16/12/2020Rosh Hodesh Tevet
16/12/2020Hanoucca (6ème jour)
17/12/2020Hanoucca (7ème jour)
18/12/2020Hanoucca (8ème jour)
25/12/2020Jeûne du 10 Tevet
14/01/2021Rosh Hodesh Shevat

Contenu de la Judéothèque
39 livres, 5 langues (soit 400 versions différentes)
931 chapitres et 24359 versets

  

Qui sommes nous ?

Judéopédia est une association de loi 1901 à but non lucratif qui a pour objet de mettre à la disposition du public francophone, par la création d'un site Internet nommé Judeopedia.org, les versions hébraïques originales et la traduction en français, des textes fondateurs de la tradition juive (Bible, Talmud, Midrash...).

L'association a commencé, d'une part, à constituer la Bibliothèque Hébraique Numérique, dénommée Judéothèque, et d'autre part, à faire développer un logiciel Web innovant, dénommé WebCodex, qui permettra d'exploiter cette Judéothèque.

Vous pouvez déjà consulter en ligne sur notre site tous livres de la Bible (disponibles en hébreu, en français dans trois traductions différentes, en anglais, latin et grec, ainsi qu'une version hébreue de la Torah avec les Taamim pour ceux qui préparent leur Bar-Mitzva).

Pour atteindre son objectif Judéopédia ne pourra se passer de l'aide et l'implication de la communauté francophone. Il importe que chacun participe et transmette ainsi aux générations futures la Bibliothèque Hébraïque Numérique.

Vous pouvez aider notre action par des dons déductibles du revenu imposable, par du temps consacré à la traduction ou à la relecture des textes mis en ligne et par la publicité que vous pourrez faire au projet Judéopédia.

Les membres fondateurs

Président - Jean-Claude Lévy

Jean-Claude Lévy est auteur de logiciels.

Ancien consultant de Microsoft France, il a créé le logiciel d'étude biblique Codex qui est au cœur du cédérom " La Bible de Jérusalem v3.0".

N'ayant jamais abandonné l'idée de transposer Codex pour le web et de créer une judeothèque accessible sur internet, il est à l'initiative du projet Judéopédia.

Vice-Président - Maurice Mergui

Maurice Mergui a dirigé plusieurs entreprises dont  "Les Temps qui Courent" et publie en 1997 le célèbre cédérom "La Bible de Jérusalem (BJ3).

Economiste de formation et ayant fait une carrière dans l’enseignement, c'est sa rencontre avec Bernard Dubourg qui le conduit à s’intéresser à la littérature midrashique.

Il en a traduit de nombreux volumes et y a consacré deux essais (1 et 2). Après avoir publié une dizaine de titres consacrés au Midrash il fonde l’association "Objectif Transmission" destinée à poursuivre l’effort de traduction.

Secrétaire général - Michel Louis Lévy

Michel Louis Lévy est l’auteur d'ouvrages et d'articles de pédagogie et de vulgarisation en statistique et démographie. Il poursuit l’idée d’expliquer la Bible hébraïque, ses commentaires et ses prolongements, à un large public. Il a publié dès 1988 sa première « Leçon de théologie » dans la revue Commentaire.

Depuis sa retraite en 2005, il a ouvert un blog sur lequel il a publié un roman, La Révélation, qui imagine Moïse en précepteur égyptien inventeur de l’ordre alphabétique. Sur Wikipédia, il est un actif contributeur sur les thèmes bibliques.

Grand utilisateur du cédérom BJ3, il se réjouit qu’un instrument disponible sur Internet permette de comparer au texte hébreu plusieurs traductions de la Bible en français.

Ah ! Comme l’or est obscurci ! Comme la parure précieuse est altérée ! Les pierres saintes sont dispersées à l’entrée de toutes les rues ! Les nobles fils de Tsion, estimés à l’égal de l’or épuré, ressemblent, hélas ! Aux vases de poterie, ouvrage des mains du potier. Même les monstres présentent le sein, nourrissent leurs petits ; la fille de mon peuple est devenue cruelle comme les autruches du désert. La langue du nourrisson est attachée à son palais par (l’ardeur de) la soif ; les jeunes enfants ont demandé du pain, (et il n’y avait) personne pour leur en offrir. Ceux qui se nourrissaient de délices périssent dans les rues ; ceux qui étaient élevés dans la pourpre ont embrassé les fumiers. L’iniquité de la fille de mon peuple est plus grande que le péché de Sedom, renversée en un clin d’œil sans que les mains (de l’homme) s’y soient agitées. Les princes étaient plus brillants que la neige ; plus purs que le lait, leur couleur était plus éclatante que le corail, leur forme celle du saphir. Leur aspect est plus sombre que le noir charbon, méconnaissable dans les rues, leur peau adhérente à leurs os desséchés comme le bois. Plus heureux ceux qui ont péri par le glaive que ceux qui périssent par la faim ; (plus heureux) ceux qui transpercés s’épuisent, que ceux (qui tombent) faute de fruits des champs. Les mains de femmes, (naturellement) tendres, ont fait cuire leurs enfants ; ils sont devenus leur nourriture dans la ruine de la fille de mon peuple. Adonaï a épuisé sa fureur, il a répandu l’ardeur de sa colère, et il a allumé dans Tsion un feu qui en a dévoré les fondements. Les rois de la terre et tous ceux qui habitent l’univers n’ont pas cru que l’assiégeant et l’ennemi entreraient dans les portes de Ierouschalaïme. A cause des péchés de ses prophètes, des iniquités de ses cohenime, qui ont répandu au milieu d’elle le sang des justes. Ils ont erré en aveugles dans les rues, souillés de sang, de manière qu’on n’a pu toucher leurs vêtements. Éloignez-vous, impurs, leur crie-t-on ! Éloignez-vous, éloignez-vous, ne touchez rien. Ils sont sales, ils errent, dit-on, parmi les nations, ils ne séjourneront plus (dans le pays). La colère de Adonaï les a divisés, il ne les regardera plus ; ils n’ont pas honoré la face des cohenime, ils n’ont pas eu pitié des vieillards. Nos yeux s’épuisent à regarder vainement encore après notre salut ; sur nos observatoires nous avons fixé le regard vers une nation qui ne nous sauvait pas. On épiait nos pas pour nous empêcher de marcher sur les places ; notre fin s’approche, nos jours sont accomplis, car notre fin est arrivée. Nos persécuteurs ont été plus vite que les aigles du ciel ; ils nous ont poursuivis sur les montagnes ; dans le désert ils se sont mis en embuscade contre nous. L’oint de Adonaï - le souffle de votre vie - a été pris dans leur filet ; celui dont nous avions dit : C’est sous son ombre que nous vivrons parmi les nations. Réjouis-toi, tressaille de joie, fille d’Edom, habitante du pays d’Outs ; sur toi aussi passera le calice ; tu t’enivreras et tu seras mise à nu. Fille de Tsion, ton iniquité est expiée ; il ne t’exilera plus ; fille d’Edom, il a visité ton iniquité, il a découvert tes péchés.

Hagiographes, Lamentations, 1:1 (Anglais - King James Bible)
Hagiographes, Lamentations, 1:1 (Français - John Darby)
Hagiographes, Lamentations, 1:1 (Français - Louis Segond)
Hagiographes, Lamentations, 1:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Lamentations, 1:1 (Grec - Septante)
Hagiographes, Lamentations, 1:1 (Hébreu - Paleo)
Hagiographes, Lamentations, 1:1 (Hébreu - Phonétisé)
Hagiographes, Lamentations, 1:1 (Hébreu - Standard)
Hagiographes, Lamentations, 1:1 (Hébreu - Vocalisé)
Hagiographes, Lamentations, 1:1 (Latin - Vulgate)
Hagiographes, Lamentations, 2:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Lamentations, 3:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Lamentations, 4:1 (Français - Samuel Cahen)
Hagiographes, Lamentations, 5:1 (Français - Samuel Cahen)