Bienvenue sur Judéopédia.org le projet de Bibliothèque Hébraïque Numérique libre et gratuite.

Chargement en cours, veuillez patienter...

Aujourd'hui
Dimanche 1 Kislev 5778 - 19 novembre 2017
Rosh Hodesh Kislev
Shabbat Vayetze (25 novembre): 16h44 - 17h52 (Paris)

Derniers articles

Dernières annonces
Calendrier hébraïque
19/11/2017Rosh Hodesh Kislev
13/12/2017Hanoucca (1er jour)
14/12/2017Hanoucca (2ème jour)
15/12/2017Hanoucca (3ème jour)
16/12/2017Hanoucca (4ème jour)
17/12/2017Hanoucca (5ème jour)
18/12/2017Rosh Hodesh Tevet
18/12/2017Hanoucca (6ème jour)
19/12/2017Rosh Hodesh Tevet
19/12/2017Hanoucca (7ème jour)
20/12/2017Hanoucca (8ème jour)
28/12/2017Jeûne du 10 Tevet
17/01/2018Rosh Hodesh Shevat
31/01/2018Tou biShevat
15/02/2018Rosh Hodesh Adar
16/02/2018Rosh Hodesh Adar

Contenu de la Judéothèque
39 livres, 5 langues (soit 400 versions différentes)
931 chapitres et 24359 versets

  

Qui sommes nous ?

Judéopédia est une association de loi 1901 à but non lucratif qui a pour objet de mettre à la disposition du public francophone, par la création d'un site Internet nommé Judeopedia.org, les versions hébraïques originales et la traduction en français, des textes fondateurs de la tradition juive (Bible, Talmud, Midrash...).

L'association a commencé, d'une part, à constituer la Bibliothèque Hébraique Numérique, dénommée Judéothèque, et d'autre part, à faire développer un logiciel Web innovant, dénommé WebCodex, qui permettra d'exploiter cette Judéothèque.

Vous pouvez déjà consulter en ligne sur notre site tous livres de la Bible (disponibles en hébreu, en français dans trois traductions différentes, en anglais, latin et grec, ainsi qu'une version hébreue de la Torah avec les Taamim pour ceux qui préparent leur Bar-Mitzva).

Pour atteindre son objectif Judéopédia ne pourra se passer de l'aide et l'implication de la communauté francophone. Il importe que chacun participe et transmette ainsi aux générations futures la Bibliothèque Hébraïque Numérique.

Vous pouvez aider notre action par des dons déductibles du revenu imposable, par du temps consacré à la traduction ou à la relecture des textes mis en ligne et par la publicité que vous pourrez faire au projet Judéopédia.

Les membres fondateurs

Président - Jean-Claude Lévy

Jean-Claude Lévy est auteur de logiciels.

Ancien consultant de Microsoft France, il a créé le logiciel d'étude biblique Codex qui est au cœur du cédérom " La Bible de Jérusalem v3.0".

N'ayant jamais abandonné l'idée de transposer Codex pour le web et de créer une judeothèque accessible sur internet, il est à l'initiative du projet Judéopédia.

Vice-Président - Maurice Mergui

Maurice Mergui a dirigé plusieurs entreprises dont  "Les Temps qui Courent" et publie en 1997 le célèbre cédérom "La Bible de Jérusalem (BJ3).

Economiste de formation et ayant fait une carrière dans l’enseignement, c'est sa rencontre avec Bernard Dubourg qui le conduit à s’intéresser à la littérature midrashique.

Il en a traduit de nombreux volumes et y a consacré deux essais (1 et 2). Après avoir publié une dizaine de titres consacrés au Midrash il fonde l’association "Objectif Transmission" destinée à poursuivre l’effort de traduction.

Secrétaire général - Michel Louis Lévy

Michel Louis Lévy est l’auteur d'ouvrages et d'articles de pédagogie et de vulgarisation en statistique et démographie. Il poursuit l’idée d’expliquer la Bible hébraïque, ses commentaires et ses prolongements, à un large public. Il a publié dès 1988 sa première « Leçon de théologie » dans la revue Commentaire.

Depuis sa retraite en 2005, il a ouvert un blog sur lequel il a publié un roman, La Révélation, qui imagine Moïse en précepteur égyptien inventeur de l’ordre alphabétique. Sur Wikipédia, il est un actif contributeur sur les thèmes bibliques.

Grand utilisateur du cédérom BJ3, il se réjouit qu’un instrument disponible sur Internet permette de comparer au texte hébreu plusieurs traductions de la Bible en français.

" Une femme d'entre les femmes des fils des prophètes cria vers Élischa, en disant : Ton serviteur mon mari est mort, et tu sais que ton serviteur craignait l'Éternel ; et le créancier est venu pour prendre mes deux fils, pour (qu'ils deviennent) ses escla" Élischa lui dit : Que puis-je faire pour toi ? Dis-moi ce que tu as dans la maison. Elle dit : Ta servante n'a rien dans la maison qu'un pot d'huile. " Il dit : Va et emprunte pour toi des vases du dehors, de tous tes voisins, des vases vides ; n'en prends pas peu." Tu entreras, tu fermeras la porte sur toi et sur tes enfants, et tu verseras (de l'huile) dans tous ces vases, en ôtant ceux qui seront pleins. " Elle s'en alla d'auprès de lui, et ferma la porte sur elle et sur ses enfants ; ceux-ci lui présentaient (des vases), et elle versait." " Et quand les vases étaient pleins, elle dit à son fils : Présente-moi encore un vase. Il lui dit : Il n'y a plus de vase ; alors l'huile s'arrêta." " Elle vint et l'annonça à l'homme de Dieu, qui lui dit : Va, vends l'huile et paie ta dette ; toi tu vivras avec tes fils de ce qui reste." " Il arriva qu'un jour Élischa passait par Schounème ; là il y avait une femme considérée qui insista auprès de lui pour qu'il acceptât à manger ; et chaque fois qu'il y passait, il s'y retirait pour manger." Elle dit à son mari : Voici, je sais maintenant qu'un saint homme de Dieu passe souvent chez nous. Oh ! faisons-lui une petite chambre haute, mettons-lui là un lit, une table, un siège et un luminaire, afin que quand il viendra chez nous, il se retire là. Un jour il y arriva, se retira à la chambre haute et y coucha. Il dit à Gué'hazi son serviteur : Appelle cette Schoumanite. Celui-là l'appela, et elle se présenta devant lui. " Il lui dit : Dis-lui donc : Voici, tu as eu soin de nous avec tout cet empressement ; qu'y a-t-il à faire pour toi ? Faut-il parler pour toi au roi ou au chef de l'armée ? Elle répondit : Je demeure au milieu de mon peuple." Il dit : Que peut-on donc faire pour elle ? Gué'hazi dit : Certes, elle n'a point de fils, et son mari est vieux. Il dit : Appelle-la. Il l'appela, et elle se présenta à la porte. Il dit : A cette (même) saison, l'année prochaine, tu embrasseras un fils. Elle répondit : Non, mon seigneur, homme de Dieu, ne fais point illusion à ta servante. La femme conçut, et enfanta un fils en la (même) saison de l'année suivante, ainsi que l'avait dit Élischa. L'enfant était devenu grand, il sortit un jour vers son père près des moissonneurs. Il dit à son père : Ma tête ! ma tête ! Celui-ci dit au serviteur : Porte-le à sa mère. " Il le porta et l'amena à sa mère ; il était assis sur ses genoux jusqu'à midi, et mourut." Elle monta et le coucha sur le lit de l'homme de Dieu, et ayant fermé (la porte) sur lui, elle sortit. " Elle fit appeler son mari, et dit : Envoie-moi, je te prie, un des serviteurs et une des ânesses ; je veux aller vite auprès de l'homme de Dieu, puis je retournerai." Il dit : Pourquoi vas-tu vers lui aujourd'hui ? ce n'est ni une nouvelle lune, ni un schabbath. Elle dit : (tout va) bien. " Elle sella l'ânesse, et dit à son serviteur : Mène-moi et marche ; ne m'empêche pas d'avancer à moins que je ne te le dise." " Elle s'en alla et arriva auprès de l'homme de Dieu, à la montagne de Carmel ; et dès que l'homme de Dieu la vit de loin, il dit à Gué'hazi, son serviteur : Voilà cette Schounamite." Maintenant, cours donc au-devant d'elle et dis-lui : Vas-tu bien ? ton mari va-t-il bien ? l'enfant va-t-il bien ? elle dit : (Nous allons) bien. " Elle vint vers l'homme de Dieu à la montagne, et embrassa ses pieds ; Gué'hazi s'approcha pour la repousser, mais l'homme de Dieu dit : Laisse-la, car son âme est attristée, et l'Éternel me l'a caché et ne me l'a point déclaré." Elle dit : Avais-je demandé un fils de mon seigneur ? n'ai-je pas dit : Ne me donne pas d'espoir trompeur ? " Il dit à Gué'hazi : Ceins tes reins, prends mon bâton dans ta main, et va-t'en ; si tu trouves quelqu'un, ne le salue point, et si quelqu'un te salue, ne lui réponds pas ; et tu mettras mon bâton sur le visage de l'enfant." La mère de l'enfant dit : l'Éternel est vivant et ton âme est vivante, que je ne te laisserai pas. Il se leva et s'en alla après elle. " Gué'hazi était passé devant eux ; il avait mis le bâton sur le visage de l'enfant, mais il n'y eut ni voix ni attention ; il retourna au-devant de lui (le prophète) et lui dit, savoir : L'enfant ne s'est pas réveillé." Élischa étant entré dans la maison, voilà l'enfant qui était mort couché sur son lit. Étant entré, il ferma la porte sur eux deux, et fit une prière à l'Éternel. Il monta et se coucha sur l'enfant, mit sa bouche sur sa bouche, ses yeux sur ses yeux, ses paumes (de la main) sur ses paumes, se pencha sur lui, et la chair de l'enfant se réchauffa. " Il revenait, marchait dans la maison, tantôt ça, tantôt là, et il remontait et se penchait sur lui ; alors l'enfant éternua jusqu'à sept fois, et ouvrit les yeux." Il (Élischa) appela Gué'hazi, et dit : Appelle cette Schoumanite. Il l'appela, elle vint à lui, et il dit : Emporte ton fils. " Elle vint, se jeta à ses pieds et se prosterna en terre ; elle emporta son fils et sortit." " Élischa revint à Guilgal ; il y avait une famine au pays, les fils des prophètes étaient assis devant lui, et il dit à son serviteur : Mets la grande chaudière, et cuis un potage pour les fils des prophètes." " Quelqu'un étant sorti aux champs pour cueillir des herbes, trouva de la vigne sauvage et en cueillit, des coloquintes sauvages, plein sa robe ; et étant revenu, il les mit par pièces dans la chaudière où était le potage, car ils ne savaient pas (ce que c" On en versa à manger aux hommes, mais dès qu'ils eurent mangé du potage, ils s'écrièrent et dirent : Homme de Dieu ! la mort est dans la chaudière ! et ils ne purent manger. " Il dit : Apportez de la farine ; et il en jeta dans la chaudière, et dit : Versez-en au peuple pour qu'il mange ; et il n'y avait plus rien de mauvais dans la chaudière." " Un homme vint de Baal Schalischa, et apporta à l'homme de Dieu du pain des prémices, vingt pains d'orge et du grain en épis, et il dit : Donne (le) au peuple ; qu'ils en mangent." " Son serviteur lui dit : Comment donnerai-je ceci à cent hommes ? Il dit : Donne (le) au peuple ; qu'ils mangent ; car ainsi a dit l'Éternel : On mangera, et il y en aura de reste." Il le mit devant eux, ils mangèrent et en laissèrent de reste, suivant la parole de l'Éternel.

Prophètes, Rois 2, 1:1 (Anglais - King James Bible)
Prophètes, Rois 2, 1:1 (Français - John Darby)
Prophètes, Rois 2, 1:1 (Français - Louis Segond)
Prophètes, Rois 2, 1:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 1:1 (Grec - Septante)
Prophètes, Rois 2, 1:1 (Hébreu - Paleo)
Prophètes, Rois 2, 1:1 (Hébreu - Phonétisé)
Prophètes, Rois 2, 1:1 (Hébreu - Standard)
Prophètes, Rois 2, 1:1 (Hébreu - Vocalisé)
Prophètes, Rois 2, 1:1 (Latin - Vulgate)
Prophètes, Rois 2, 2:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 3:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 4:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 5:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 6:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 7:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 8:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 9:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 10:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 11:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 12:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 13:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 14:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 15:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 16:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 17:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 18:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 19:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 20:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 21:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 22:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 23:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 24:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Rois 2, 25:1 (Français - Samuel Cahen)