Bienvenue sur Judéopédia.org le projet de Bibliothèque Hébraïque Numérique libre et gratuite.

Chargement en cours, veuillez patienter...

Aujourd'hui
Vendredi 28 Heshvan 5778 - 17 novembre 2017
Shabbat Toledot (18 novembre): 16h51 - 17h58 (Paris)

Derniers articles

Dernières annonces
Calendrier hébraïque
19/11/2017Rosh Hodesh Kislev
13/12/2017Hanoucca (1er jour)
14/12/2017Hanoucca (2ème jour)
15/12/2017Hanoucca (3ème jour)
16/12/2017Hanoucca (4ème jour)
17/12/2017Hanoucca (5ème jour)
18/12/2017Rosh Hodesh Tevet
18/12/2017Hanoucca (6ème jour)
19/12/2017Rosh Hodesh Tevet
19/12/2017Hanoucca (7ème jour)
20/12/2017Hanoucca (8ème jour)
28/12/2017Jeûne du 10 Tevet
17/01/2018Rosh Hodesh Shevat
31/01/2018Tou biShevat
15/02/2018Rosh Hodesh Adar

Contenu de la Judéothèque
39 livres, 5 langues (soit 400 versions différentes)
931 chapitres et 24359 versets

  

Qui sommes nous ?

Judéopédia est une association de loi 1901 à but non lucratif qui a pour objet de mettre à la disposition du public francophone, par la création d'un site Internet nommé Judeopedia.org, les versions hébraïques originales et la traduction en français, des textes fondateurs de la tradition juive (Bible, Talmud, Midrash...).

L'association a commencé, d'une part, à constituer la Bibliothèque Hébraique Numérique, dénommée Judéothèque, et d'autre part, à faire développer un logiciel Web innovant, dénommé WebCodex, qui permettra d'exploiter cette Judéothèque.

Vous pouvez déjà consulter en ligne sur notre site tous livres de la Bible (disponibles en hébreu, en français dans trois traductions différentes, en anglais, latin et grec, ainsi qu'une version hébreue de la Torah avec les Taamim pour ceux qui préparent leur Bar-Mitzva).

Pour atteindre son objectif Judéopédia ne pourra se passer de l'aide et l'implication de la communauté francophone. Il importe que chacun participe et transmette ainsi aux générations futures la Bibliothèque Hébraïque Numérique.

Vous pouvez aider notre action par des dons déductibles du revenu imposable, par du temps consacré à la traduction ou à la relecture des textes mis en ligne et par la publicité que vous pourrez faire au projet Judéopédia.

Les membres fondateurs

Président - Jean-Claude Lévy

Jean-Claude Lévy est auteur de logiciels.

Ancien consultant de Microsoft France, il a créé le logiciel d'étude biblique Codex qui est au cœur du cédérom " La Bible de Jérusalem v3.0".

N'ayant jamais abandonné l'idée de transposer Codex pour le web et de créer une judeothèque accessible sur internet, il est à l'initiative du projet Judéopédia.

Vice-Président - Maurice Mergui

Maurice Mergui a dirigé plusieurs entreprises dont  "Les Temps qui Courent" et publie en 1997 le célèbre cédérom "La Bible de Jérusalem (BJ3).

Economiste de formation et ayant fait une carrière dans l’enseignement, c'est sa rencontre avec Bernard Dubourg qui le conduit à s’intéresser à la littérature midrashique.

Il en a traduit de nombreux volumes et y a consacré deux essais (1 et 2). Après avoir publié une dizaine de titres consacrés au Midrash il fonde l’association "Objectif Transmission" destinée à poursuivre l’effort de traduction.

Secrétaire général - Michel Louis Lévy

Michel Louis Lévy est l’auteur d'ouvrages et d'articles de pédagogie et de vulgarisation en statistique et démographie. Il poursuit l’idée d’expliquer la Bible hébraïque, ses commentaires et ses prolongements, à un large public. Il a publié dès 1988 sa première « Leçon de théologie » dans la revue Commentaire.

Depuis sa retraite en 2005, il a ouvert un blog sur lequel il a publié un roman, La Révélation, qui imagine Moïse en précepteur égyptien inventeur de l’ordre alphabétique. Sur Wikipédia, il est un actif contributeur sur les thèmes bibliques.

Grand utilisateur du cédérom BJ3, il se réjouit qu’un instrument disponible sur Internet permette de comparer au texte hébreu plusieurs traductions de la Bible en français.

Ce fut après cela qu’Aschalome, fils de David, ayant une soeur, belle et nommée Tamar, Ammône, fils de David, l’aima. Ammône se chagrina à devenir malade à cause de Tamar, sa soeur, car elle était vierge, et qu’il paraissait impossible à Ammône de rien entreprendre contre elle. Ammône avait un ami, dont le nom était Ionadab, fils de Schimha, frère de David ; et Ionadab était un homme très rusé. il lui dit : Fils du roi, pourquoi deviens-tu si maigre de jour en jour ? Ne me le diras-tu pas ? Ammône lui dit : J’aime Tamar, soeur de mon frère Abschalôme. Ionadab lui dit : Couche-toi dans ton lit et fais le malade ; ton père viendra te voir, tu lui diras : Je te prie, que Tamar, ma soeur vienne, pour qu’elle me donne quelque chose à manger ; qu’elle prépare le plat devant mes yeux, afin que je le voie et ( Ammône se coucha et fit le malade, le roi vint pour le voir, Ammône dit au roi : je te prie, que Tamar, ma soeur, vienne, et qu’elle fasse devant mes yeux deux beignets, et que je me restaure de sa main. David envoya vers Tamar, à la maison, en disant : Va donc à la maison d’Ammône, ton frère, et prépare-lui un plat. Tamar alla à la maison de son frère Ammône, qui était couché ; elle prit la pâte, la pétrit, et en fit devant lui les beignets qu’elle fit cuire. Elle prit ensuite la poële et les versa devant lui, mais il ne voulut point manger. Ammône dit : Faites retirer tous ceux qui sont auprès de moi, et chacun se retira d’auprès de lui. Ammône dit à Tamar : Apporte le plat dans la chambre, et que je me restaure de ta main ; Tamar prit les beignets qu’elle avait préparés, et les apporta à Ammône, son frère, dans la chambre. Elle lui présenta à manger, mais il se saisit d’elle, et lui dit : Viens, couche avec moi, ma soeur. Elle lui dit : Non, mon frère, n’use pas de violence envers moi, car cela ne se fait point en Israël ; ne commets pas cette infamie. Et moi, où irais-je avec ma honte ? Et toi, tu serais comme l’un des plus infâmes en Israël. Maintenant, parles (-en), je te prie, au roi, et il ne me refusera pas à toi. Mais il ne voulut point l’écouter ; et plus fort qu’elle, il lui fit violence, et coucha avec elle. Puis mon Ammône la haït d’une très grande haine, car la haine dont il la haïssait était plus grande que l’amour dont il l’avait aimée. Ammône lui dit alors : Lève-toi, va-t’en. Elle lui parla au sujet de ce mal, plus grand que le précédent ; (celui, dit-elle) que tu m’as fait, de me renvoyer ; mais il ne voulut point l’écouter. Il appela son garçon, son domestique, et dit : Mettez donc dehors celle-ci d’auprès de moi, et qu’on ferme la porte derrière elle. Elle avait sur elle une tunique bigarrée, car les filles du roi, vierges, portaient ainsi des manteaux. Son domestique la mit (donc) dehors, et ferma la porte derrière elle. Tamar prit de la cendre sur la tête, et déchira la tunique bigarrée qui était sur elle ; et, ayant mis la main sur la tête, elle s’en alla en criant. Abschalôme lui dit : Est-ce qu’Ammône, ton frère, a été avec toi ? Maintenant, ma soeur, tais-toi, c’est ton frère; ne prends pas à coeur cette chose. Tamar demeura désolée dans la maison d’Abschalôme, son frère. Le roi David ayant appris toutes ces choses, en fut fort irrité. Abschalôme ne parla à Ammône ni en mal ni en bien, car Abschalôme haïssait Ammône, parce qu’il avait fait violence à Tamar, sa soeur. Au bout de deux ans, Abschalôme eut les tondeurs à Baal-’Hatsor, qui était près d’Ephraïme ; Abschalôme invita tous les fils du roi. Abschalôme vint vers le roi, et dit : Voici, ton serviteur a les tondeurs, que le roi vienne avec ses serviteurs auprès de ton serviteur. Le roi dit à Abschalôme : Non, mon fils, (ne demande pas) que nous allions tous, afin que nous ne te soyons pas à charge ; il le pressa, mais (le roi) ne voulut point aller, mais le bénit. Abschalôme dit: Ammône, mon frère, n’ira-t-il pas avec nous ? Le roi lui dit: Pourquoi irait-il avec toi ? Abschalôme le pressa, et il envoya avec lui Ammône et tous les fils du roi. Abschalôme avait ordonné à ses serviteurs, savoir : faites attention, quand le coeur d’Ammône sera gai par le vin, et que je vous dirai : Frappez Ammône, vous le tuerez ; ne craignez rien, puisque c’est moi qui vous l’ordonne ! Soyez forts, et soyez vaill Les serviteurs d’Abschalôme firent à Ammône comme Abschalôme l’avait ordonné. Tous les fils du roi se levèrent, et étant montés chacun sur une mule, ils s’enfuirent. Quand ils furent encore en chemin, le bruit en était venu à David, savoir : Abschalôme a tué tous les fils du roi, et il n’en est pas resté un. Le roi se leva, déchira ses vêtements, et se coucha par terre ; tous ses serviteurs se tenaient (là) les vêtements déchirés. Ionadab, fils de Schimha, frère de Davdi, prit la parole, et dit : que mon maître ne dise point qu’on a tué tous les jeunes gens, fils du roi, car Ammône seul est mort, parce que, par l’ordre d’Abschalôme, cela a été résolu dès le jour qu’il a fait violen Et maintenant que le roi ne prenne pas la chose à coeur, en disant : Tous les fils du roi sont morts ; car Ammône seul est mort. Abschalôme s’enfuit. Le jeune homme placé en observation levant les yeux, regarda, et voici qu’un monde nombreux venait par le chemin de derrière lui du côté de la montagne. Ionadab dit au roi : Voici les fils du roi qui viennent, ainsi que ton serviteur a dit. Et lorsqu’il eut achevé de parler, voici les fils du roi qui arrivaient ; ils élevèrent la voix et pleurèrent ; le roi aussi et tous ses serviteurs pleurèrent très fort. Abschalôme prit la fuite, et alla vers Talmaï, fils d’Amihoud, roi de Gueschour, et (David) était en deuil pour son fils, tous les jours. Abschalôme ayant fui et s’étant rendu à Gueschour, y resta trois ans. Le roi David était désireux de se rendre vers Abschalôme, car il s’était consolé d’Ammône, qui était mort.

Prophètes, Samuel 2, 1:1 (Anglais - King James Bible)
Prophètes, Samuel 2, 1:1 (Français - John Darby)
Prophètes, Samuel 2, 1:1 (Français - Louis Segond)
Prophètes, Samuel 2, 1:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Samuel 2, 1:1 (Grec - Septante)
Prophètes, Samuel 2, 1:1 (Hébreu - Paleo)
Prophètes, Samuel 2, 1:1 (Hébreu - Phonétisé)
Prophètes, Samuel 2, 1:1 (Hébreu - Standard)
Prophètes, Samuel 2, 1:1 (Hébreu - Vocalisé)
Prophètes, Samuel 2, 1:1 (Latin - Vulgate)
Prophètes, Samuel 2, 2:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Samuel 2, 3:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Samuel 2, 4:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Samuel 2, 5:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Samuel 2, 6:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Samuel 2, 7:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Samuel 2, 8:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Samuel 2, 9:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Samuel 2, 10:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Samuel 2, 11:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Samuel 2, 12:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Samuel 2, 13:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Samuel 2, 14:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Samuel 2, 15:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Samuel 2, 16:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Samuel 2, 17:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Samuel 2, 18:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Samuel 2, 19:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Samuel 2, 20:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Samuel 2, 21:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Samuel 2, 22:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Samuel 2, 23:1 (Français - Samuel Cahen)
Prophètes, Samuel 2, 24:1 (Français - Samuel Cahen)