Bienvenue sur Judéopédia.org le projet de Bibliothèque Hébraïque Numérique libre et gratuite.

Chargement en cours, veuillez patienter...

Aujourd'hui
Jeudi 5 Kislev 5778 - 23 novembre 2017
Shabbat Vayetze (25 novembre): 16h44 - 17h52 (Paris)

Derniers articles

Dernières annonces
Calendrier hébraïque
13/12/2017Hanoucca (1er jour)
14/12/2017Hanoucca (2ème jour)
15/12/2017Hanoucca (3ème jour)
16/12/2017Hanoucca (4ème jour)
17/12/2017Hanoucca (5ème jour)
18/12/2017Rosh Hodesh Tevet
18/12/2017Hanoucca (6ème jour)
19/12/2017Rosh Hodesh Tevet
19/12/2017Hanoucca (7ème jour)
20/12/2017Hanoucca (8ème jour)
28/12/2017Jeûne du 10 Tevet
17/01/2018Rosh Hodesh Shevat
31/01/2018Tou biShevat
15/02/2018Rosh Hodesh Adar
16/02/2018Rosh Hodesh Adar

Contenu de la Judéothèque
39 livres, 5 langues (soit 400 versions différentes)
931 chapitres et 24359 versets

  

Qui sommes nous ?

Judéopédia est une association de loi 1901 à but non lucratif qui a pour objet de mettre à la disposition du public francophone, par la création d'un site Internet nommé Judeopedia.org, les versions hébraïques originales et la traduction en français, des textes fondateurs de la tradition juive (Bible, Talmud, Midrash...).

L'association a commencé, d'une part, à constituer la Bibliothèque Hébraique Numérique, dénommée Judéothèque, et d'autre part, à faire développer un logiciel Web innovant, dénommé WebCodex, qui permettra d'exploiter cette Judéothèque.

Vous pouvez déjà consulter en ligne sur notre site tous livres de la Bible (disponibles en hébreu, en français dans trois traductions différentes, en anglais, latin et grec, ainsi qu'une version hébreue de la Torah avec les Taamim pour ceux qui préparent leur Bar-Mitzva).

Pour atteindre son objectif Judéopédia ne pourra se passer de l'aide et l'implication de la communauté francophone. Il importe que chacun participe et transmette ainsi aux générations futures la Bibliothèque Hébraïque Numérique.

Vous pouvez aider notre action par des dons déductibles du revenu imposable, par du temps consacré à la traduction ou à la relecture des textes mis en ligne et par la publicité que vous pourrez faire au projet Judéopédia.

Les membres fondateurs

Président - Jean-Claude Lévy

Jean-Claude Lévy est auteur de logiciels.

Ancien consultant de Microsoft France, il a créé le logiciel d'étude biblique Codex qui est au cœur du cédérom " La Bible de Jérusalem v3.0".

N'ayant jamais abandonné l'idée de transposer Codex pour le web et de créer une judeothèque accessible sur internet, il est à l'initiative du projet Judéopédia.

Vice-Président - Maurice Mergui

Maurice Mergui a dirigé plusieurs entreprises dont  "Les Temps qui Courent" et publie en 1997 le célèbre cédérom "La Bible de Jérusalem (BJ3).

Economiste de formation et ayant fait une carrière dans l’enseignement, c'est sa rencontre avec Bernard Dubourg qui le conduit à s’intéresser à la littérature midrashique.

Il en a traduit de nombreux volumes et y a consacré deux essais (1 et 2). Après avoir publié une dizaine de titres consacrés au Midrash il fonde l’association "Objectif Transmission" destinée à poursuivre l’effort de traduction.

Secrétaire général - Michel Louis Lévy

Michel Louis Lévy est l’auteur d'ouvrages et d'articles de pédagogie et de vulgarisation en statistique et démographie. Il poursuit l’idée d’expliquer la Bible hébraïque, ses commentaires et ses prolongements, à un large public. Il a publié dès 1988 sa première « Leçon de théologie » dans la revue Commentaire.

Depuis sa retraite en 2005, il a ouvert un blog sur lequel il a publié un roman, La Révélation, qui imagine Moïse en précepteur égyptien inventeur de l’ordre alphabétique. Sur Wikipédia, il est un actif contributeur sur les thèmes bibliques.

Grand utilisateur du cédérom BJ3, il se réjouit qu’un instrument disponible sur Internet permette de comparer au texte hébreu plusieurs traductions de la Bible en français.

Avrahame devint vieux, avancé en âge, et l’Eternel avait béni Avrahame en tout. Avrahame dit à son esclave le plus ancien de sa maison, celui qui gouvernait tout ce qu’il avait : mets, je te prie, ta main sous ma cuisse ; Je te ferai jurer par l’Eternel, Dieu du ciel, Dieu de la terre, que tu ne prendras point pour mon fils une femme des filles du Kenâânéen, au milieu duquel j’habite ; Mais que tu iras dans mon pays et dans mon lieu natal prendre une femme pour mon fils Iits’hac. L’esclave lui répondit : peut être que la femme ne voudra pas me suivre dans ce pays ; faudra-t-il alors mener ton fils a pays dont tu es sorti ? Avrahame lui répondit : garde-toi d’y mener mon fils ; L’Eternel, le Dieu du ciel qui m’a fait sortir de la maison paternelle et de mon pays natal, qui m’a parlé et qui m’a juré en ces termes : “ Je donnerai ce pays à ta postérité ”, c’est lui qui enverra son ange devant toi pour que tu prennes de là une femme pour mon fils ; Mais si la femme ne veut pas te suivre, alors tu seras dégagé de ce serment que je te fais faire ; mais tu n’y mèneras pas mon fils. Alors l’esclave mit sa main sous la cuisse d’Avrahame son maître, et prêta serment pour cet objet. Ensuite le serviteur prit dix chameaux de son maître et s’en alla ; il avait tout le bien de son maître en son pouvoir ; il se leva donc et alla à Arame Naharaîme, à la ville de Na’hor. Il fit ployer les genoux aux chameaux hors de la ville près le puits d’eau, vers le soir, au temps où sortent celles qui vont puiser de l’eau ; Et il dit : “ O l’Eternel, Dieu d’Avrahame, fais-moi avoir aujourd’hui une heureuse rencontre, et sois favorable à mon maître Avrahame. Je me trouve près de la source d’eau, les filles des habitants de la ville sortent pour puiser de l’eau. Que la fille à laquelle je dirai : incline, je te prie, ta cruche, pour que je boive, et qui répondra, bois, je veux aussi donner à boire à tes chameaux, soit celle que tu as destinée à ton serviteur Iits’hac, et par là je reconnaîtrai que tu as été favorable à mon maître ”. A peine eut-il cessé de parler, et voilà que sortit Rivka, qui naquit à Bethouel, fils Milka, femme de Na’hor, frère d’Avrahame, tenant sa cruche sur son épaule. La jeune fille était très belle de figure, vierge, et nul homme ne l’avait connue ; elle descendit à la source, remplit sa cruche, et remonta. Le serviteur courut au-devant d’elle et dit : fais-moi avaler, je te prie, un peau d’eau de ta cruche. Elle dit : bois, mon maître ; elle s’empressa de descendre sa cruche sur sa main, et la fit boire. Lorsqu’elle eut achevé de le faire boire, elle dit : j’en puiserai aussi pour tes chameaux jusqu’à ce qu’ils aient suffisamment bu. Elle se dépêcha, vida sa cruche dans l’abreuvoir, courut de nouveau puiser à la source, et puisa ainsi pour tous ses chameaux. Cet homme la regardait avec étonnement ; il se taisait pour savoir si l’Eternel avait fait réussir son voyage ou non. Et quand les chameaux eurent fini de boire, cet homme prit une boucle d’or pesant un demi-sicle, et deux bracelets pour ses mains, pesant dix sicles. Et il lui dit : de qui es-tu la fille ? dis-moi donc, y a-t-il dans la maison de ton père de la place pour nous loger ? Elle lui répondit : je suis la fille de Bethouel, fils de Milka, qu’elle a enfanté à Na’hor. Elle lui dit aussi : il y a chez nous et de la paille et du fourrage, ainsi que de la place pour loger. Alors l’homme s’inclina et se prosterna devant l’Eternel. Il dit : loué soit l’Eternel, le Dieu de son maître Avrahame, qui n’a pas retiré sa faveur et sa fidélité de mon maître ; je suis dans la voie ; l’Eternel m’a conduit à la maison du frère de mon maître. La jeune fille courut, et raconta ces paroles dans la maison de sa mère. Rivka avait un frère, nommé Lavane ; Lavane courut dehors vers l’homme, près de la source. Et quand il eut vu les boucles, et sur les mains de sa sœur les bracelets, et lorsqu’il eut entendu les paroles de sa sœur Rivka qui disait : ainsi me parla, cet homme, alors il arriva auprès de cet homme, qui se tenait près des chameaux vers la fontaine ; Et il dit : entre, homme béni de l’Eternel, pourquoi restes-tu dehors ? j’ai préparé la maison ainsi qu’un endroit pour les chameaux. L’homme entra dans la maison ; on déchargea les chameaux, de l’eau pour laver ses pieds et les pieds des hommes qui étaient avec lui. On lui présenta à manger, mais il dit : je ne mangerai que lorsque j’aurai dit ce que j’ai à dire ; on lui dit parle. Il dit : Je suis l’esclave d’Avrahame ; L’Eternel a béni considérablement mon maître, et il est devenu grand ; il lui a donné des brebis, du bétail, de l’argent, de l’or, des serviteurs, des servantes, des chameaux et des ânes. Sarâ, la femme de mon maître, déjà vieille, lui a donné un fils, et c’est à lui qu’il a donné tout ce qu’il a. Mon maître m’a fait prêter serment en disant : tu ne prendras pas pour mon fils une des filles du Kenâânéen, dans le pays duquel j’habite ; Mais tu iras à la maison de mon père et dans ma famille, et tu y prendras une femme pour mon fils. Je dis à mon maître : peut être que la femme ne voudra pas me suivre. Il me dit alors : l’Eternel devant lequel j’ai marché enverra son ange avec toi, il fera prospérer ton voyage ; tu prendras une femme pour mon fils de ma famille et de la maison de mon père ; Alors seulement tu seras dégagé de mon serment, si tu arrives dans ma famille, et s’ils ne veulent pas te la donner, alors tu seras dégagé de mon serment. Je suis arrivé aujourd’hui à la source, et j’ai dit : l’Eternel, Dieu de mon maître Avrahame, si c’est ta volonté de faire réussir le chemin sur lequel je marche : Voici, je me tien près de la source d’eau ; que la jeune fille qui sortira pour y puiser, et à laquelle je dirai, donne-moi, je te prie, à boire un peu d’eau de ta cruche ; Et qui me dira, bois-en toi même, et je puiserai aussi pour tes chameaux, que celle-ci soit la femme que l’Eternel a destinée au fils de mon maître ! A peine eus-je cessé de parler en mon cœur, que Rivka sortit, sa cruche sur son épaule ; elle descendit à la source, y puisa, et je lui dis : je te prie, donne-moi à boire. Et aussitôt elle descendit sa cruche de ses épaules, et dit : bois, j’abreuverai aussi tes chameaux ; je bus, et elle abreuva aussi les chameaux ; Je lui demandai alors et lui dis : de qui es-tu la fille ? elle dit : la fille de Bethouel, fils de Na’hor que Milka lui a enfanté. Je lui mis ensuite une boucle à la figure et des bracelets aux mains. Je m’inclinais et je me prosternais devant l’Eternel ; je bénis l’Eternel, le Dieu de mon maître Avrahame, qui m’a conduit le droit chemin pour prendre la fille du frère de mon maître pour son fils ”. Et maintenant si vous êtes dans l’intention de montrer de la bienveillance et de la fidélité envers mon maître, dites-le-moi, sinon, dites-le-moi aussi, je me tournerai alors à droite ou à gauche. Lavane et Bethouel répondirent, et dirent : la chose est décidée de l’Eternel, nous ne pouvons te dire ni bien ni mal. Voici, Rivka est à toi, emmène-la et pars ; qu’elle soit la femme du fils de ton maître, ainsi que l’Eternel l’a dit. Lorsque le serviteur d’Avrahame eut entendu leurs paroles, il se prosterna à terre devant l’Eternel. Le serviteur sortit des vases d’argent, des vases d’or et des habits, et les donna à Rivka, et il fit des cadeaux à son frère et à sa mère. Ils mangèrent et burent, lui et les hommes qui étaient avec lui. Ils se reposèrent la nuit ; et le matin s’étant levés, l’esclave dit : renvoyez-moi vers mon maître. Alors son frère et sa mère dirent : que la jeune fille reste encore quelques jours, soit dix, avec nous, et après elle pourra partir. Il leur dit : ne me retardez pas, puisque l’Eternel a fait prospérer mon voyage ; renvoyez-moi pour que j’aille vers mon maître. Ils dirent : appelons la jeune fille, et interrogeons-la. Ils appelèrent Rivka, et lui dirent : veux-tu aller avec cet homme ? elle répondit : j’irai. Ils laissèrent donc partir leur sœur et sa nourrice, ainsi que le serviteur d’Avrahame avec ses gens. Ils bénirent Rivka, et lui dirent : notre sœur ! puisses-tu devenir mille fois plusieurs mille, et que ta postérité possède la porte de ses ennemis. Rivka et ses filles se levèrent, montèrent des chameaux, et suivirent l’homme. L’esclave prit donc Rivka, et s’en alla. Iits’hac revenait du voyage au puits du vivant qui me voit ; mais il demeurait dans le pays du midi. Iits’hac, étant sorti vers le soir pour se promener dans les champs, leva les yeux, et vit des chameaux qui arrivaient. Rivka, levant les yeux, et voyant Iits’hac, se laissa tomber du chameau. Elle dit à l’esclave : qui est cet homme qui dans les champs vient au-devant de nous ? l’esclave dit : c’est mon maître ; elle prit un voile, et s’en couvrit. L’esclave raconta à Iits’hac toutes les choses qu’il avait faites. Iits’hac la conduisit dans la tente de sa mère Sarâ ; il prit Rivka, elle devint sa femme, il l’aima, et Iits’hac se consola de la mort de sa mère.

Torah, Genèse, 1:1 (Anglais - King James Bible)
Torah, Genèse, 1:1 (Français - André Chouraqui)
Torah, Genèse, 1:1 (Français - John Darby)
Torah, Genèse, 1:1 (Français - Louis Segond)
Torah, Genèse, 1:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 1:1 (Grec - Septante)
Torah, Genèse, 1:1 (Hébreu - Cantilé)
Torah, Genèse, 1:1 (Hébreu - Paleo)
Torah, Genèse, 1:1 (Hébreu - Phonétisé)
Torah, Genèse, 1:1 (Hébreu - Standard)
Torah, Genèse, 1:1 (Hébreu - Vocalisé)
Torah, Genèse, 1:1 (Latin - Vulgate)
Torah, Genèse, 2:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 3:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 4:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 5:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 6:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 7:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 8:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 9:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 10:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 11:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 12:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 13:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 14:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 15:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 16:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 17:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 18:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 19:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 20:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 21:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 22:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 23:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 24:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 25:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 26:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 27:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 28:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 29:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 30:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 31:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 32:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 33:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 34:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 35:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 36:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 37:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 38:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 39:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 40:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 41:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 42:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 43:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 44:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 45:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 46:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 47:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 48:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 49:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 50:1 (Français - Samuel Cahen)