Bienvenue sur Judéopédia.org le projet de Bibliothèque Hébraïque Numérique libre et gratuite.

Chargement en cours, veuillez patienter...

Aujourd'hui
Mercredi 4 Kislev 5778 - 22 novembre 2017
Shabbat Vayetze (25 novembre): 16h44 - 17h52 (Paris)

Derniers articles

Dernières annonces
Calendrier hébraïque
13/12/2017Hanoucca (1er jour)
14/12/2017Hanoucca (2ème jour)
15/12/2017Hanoucca (3ème jour)
16/12/2017Hanoucca (4ème jour)
17/12/2017Hanoucca (5ème jour)
18/12/2017Rosh Hodesh Tevet
18/12/2017Hanoucca (6ème jour)
19/12/2017Rosh Hodesh Tevet
19/12/2017Hanoucca (7ème jour)
20/12/2017Hanoucca (8ème jour)
28/12/2017Jeûne du 10 Tevet
17/01/2018Rosh Hodesh Shevat
31/01/2018Tou biShevat
15/02/2018Rosh Hodesh Adar
16/02/2018Rosh Hodesh Adar

Contenu de la Judéothèque
39 livres, 5 langues (soit 400 versions différentes)
931 chapitres et 24359 versets

  

Qui sommes nous ?

Judéopédia est une association de loi 1901 à but non lucratif qui a pour objet de mettre à la disposition du public francophone, par la création d'un site Internet nommé Judeopedia.org, les versions hébraïques originales et la traduction en français, des textes fondateurs de la tradition juive (Bible, Talmud, Midrash...).

L'association a commencé, d'une part, à constituer la Bibliothèque Hébraique Numérique, dénommée Judéothèque, et d'autre part, à faire développer un logiciel Web innovant, dénommé WebCodex, qui permettra d'exploiter cette Judéothèque.

Vous pouvez déjà consulter en ligne sur notre site tous livres de la Bible (disponibles en hébreu, en français dans trois traductions différentes, en anglais, latin et grec, ainsi qu'une version hébreue de la Torah avec les Taamim pour ceux qui préparent leur Bar-Mitzva).

Pour atteindre son objectif Judéopédia ne pourra se passer de l'aide et l'implication de la communauté francophone. Il importe que chacun participe et transmette ainsi aux générations futures la Bibliothèque Hébraïque Numérique.

Vous pouvez aider notre action par des dons déductibles du revenu imposable, par du temps consacré à la traduction ou à la relecture des textes mis en ligne et par la publicité que vous pourrez faire au projet Judéopédia.

Les membres fondateurs

Président - Jean-Claude Lévy

Jean-Claude Lévy est auteur de logiciels.

Ancien consultant de Microsoft France, il a créé le logiciel d'étude biblique Codex qui est au cœur du cédérom " La Bible de Jérusalem v3.0".

N'ayant jamais abandonné l'idée de transposer Codex pour le web et de créer une judeothèque accessible sur internet, il est à l'initiative du projet Judéopédia.

Vice-Président - Maurice Mergui

Maurice Mergui a dirigé plusieurs entreprises dont  "Les Temps qui Courent" et publie en 1997 le célèbre cédérom "La Bible de Jérusalem (BJ3).

Economiste de formation et ayant fait une carrière dans l’enseignement, c'est sa rencontre avec Bernard Dubourg qui le conduit à s’intéresser à la littérature midrashique.

Il en a traduit de nombreux volumes et y a consacré deux essais (1 et 2). Après avoir publié une dizaine de titres consacrés au Midrash il fonde l’association "Objectif Transmission" destinée à poursuivre l’effort de traduction.

Secrétaire général - Michel Louis Lévy

Michel Louis Lévy est l’auteur d'ouvrages et d'articles de pédagogie et de vulgarisation en statistique et démographie. Il poursuit l’idée d’expliquer la Bible hébraïque, ses commentaires et ses prolongements, à un large public. Il a publié dès 1988 sa première « Leçon de théologie » dans la revue Commentaire.

Depuis sa retraite en 2005, il a ouvert un blog sur lequel il a publié un roman, La Révélation, qui imagine Moïse en précepteur égyptien inventeur de l’ordre alphabétique. Sur Wikipédia, il est un actif contributeur sur les thèmes bibliques.

Grand utilisateur du cédérom BJ3, il se réjouit qu’un instrument disponible sur Internet permette de comparer au texte hébreu plusieurs traductions de la Bible en français.

Au bout de deux ans Par’au eut un songe ; il croyait être près du fleuve. Sept jeunes vaches, belles à voir et fortes en chair, montaient hors du fleuve, et passaient dans la prairie. Sept autres vaches montaient derrière elles, hors du fleuve, laides à voir et maigres en chair ; elles se placèrent auprès des autres vaches sur le bord du fleuve ; Les vaches, laides à voir et maigres en chair, mangèrent les sept vaches belles à voir et fortes en chair ; alors Par’au se réveilla ; Il se rendormit, et eut un second songe. Il lui semblait que sept épis, bien fournis et beaux, s’élevaient dans un même tuyau ; Et que sept épis, minces et flétris par le vent de l’orient, germaient après ceux-là ; Que les sept épis minces engloutirent les sept épis bien fournis et pleins. Par’au se réveilla et voilà le songe ; Le lendemain matin son esprit fut troublé ; il envoya appeler tous les magiciens et tous les sages d’Egypte. Par’au leur raconta son songe, mais aucun d’eux ne put le lui bien expliquer. Alors le chef des échansons parla ainsi à Par’au : je dois me rappeler aujourd’hui mes fautes ; Par’au s’étant mis en colère contre ses serviteurs, me fit mettre en prison dans la maison du chef des exécuteurs, moi ainsi que le chef des panetiers. Nous eûmes, lui et moi, un songe dans une même nuit ; nous eûmes chacun un songe conforme à l’interprétation ; Il y avait là avec nous un jeune homme, Hébreu, serviteur du chef des exécuteurs ; nous lui racontâmes notre songe, il nous l’interpréta, donnant à chacun une interprétation conforme à son songe. Il arriva comme il nous l’avait interprété. Il (le roi) me rétablit en mon office, et il fit pendre l’autre ; Par’au envoya et fit appeler Joseph ; on le fit sortir à la hâte de la prison ; il se rasa, changea de vêtement et vingt devant Par’au. Par’au dit à Joseph : j’ai eu un songe, personne ne peut l’interpréter ; j’ai appris sur tout compte que tu sais bien interpréter un songe ; Joseph répondit à Par’au en ces termes : loin de moi ! C’est Dieu qui répondra pour le bien de Par’au. Par’au parla à Joseph : dans mon songe, je croyais être au bord du fleuve. Et voilà que sept vaches, fortes en chair et belles de conformation, montaient du fleuve et paissaient de le marais ; Derrière elles venaient sept autres vaches, chétives, très laides et tellement maigres, que je n’en ai pas vu de semblables en laideur dans tout le pays d’Egypte. Les vaches maigres et chétives mangèrent les sept premières vaches fortes ; Qui entrèrent dans leur ventre sans qu’on s’en aperçût qu’elles y fussent entrées ; leur apparence fut chétive comme auparavant ; alors je me réveillais. Je vis aussi en songe sept épis pleins et bons qui semblaient sortir d’un seul tuyau. Puis sept épis desséchés, minces et flétris par le vent d’orient, qui germaient après eux. Les épis minces engloutirent les sept bons épis ; j’ai raconté cela aux magiciens ; mais personne ne me l’a expliqué. Joseph dit à Par’au : le songe de Par’au est une seule (et même chose). Dieu a déclaré à Par’au ce qu’il va faire ; Les sept belles vaches signifient sept années, et les sept bons épis signifient aussi sept années ; c’est le même songe. Les sept vaches maigres et laides qui montaient derrière elles, signifient sept années, et les sept épis vides et flétris par le vent d’orient, signifient sept années de famine. C’est ce que j’ai dit à Par’au : Dieu a fait voir à Par’au ce qu’il va faire. Sept années arriveront, alors il y aura une grande abondance dans le pays d’Egypte. Après viendront sept années de famine ; toute l’abondance sera oubliée dans le pays d’Egypte, et la famine consumera le pays ; Et l’on ne s’apercevra plus de l’abondance dans le pays, à cause de cette famine qui viendra après, car elle sera très grande. Et quand à ce que le songe a été réitéré à Par’au pour la seconde fois, c’est que la chose est arrêtée de Dieu, et que Dieu se hâte de l’accomplir. Maintenant que Par’au choisisse un homme entendu et sage, et qu’il l’établisse sur le pays d’Egypte. Que Par’au fasse aussi ceci : qu’il institue des commissaires dans le pays, e que pendant les sept années d’abondance il prenne la cinquième partie du produit du pays d’Egypte. Qu’ils amassent tous les vivres pendant ces bonnes années qui viendront ; qu’ils en fassent un monceau sous la puissance de Par’au, des vivres dans les villes, et qu’ils les gardent. Les vivres seront en réserve pour le pays, pour les sept années de famine qui seront dans le pays d’Egypte, afin que le pays ne soit pas consumé par la famine. La chose plut à Par’au et à tous ses serviteurs. Par’au dit à ses serviteurs : trouverons-nous un homme comme celui-ci ! un homme en qui se trouve l’esprit divin ? Par’au dit à Iioseph : puisque Dieu t’a fait connaître toutes ces choses, il n’y a personne si entendu, ni si sage que toi. Tu seras préposé à ma maison, et c’est par ta bouche que tout mon peuple sera nourri ; ce n’est que par le trône que je serai plus grand que toi. Par’au dit à Joseph : vois, je t’ai établi sur tout le pays d’Egypte. Par’au ôta l’anneau de sa main, et le mit à la main de Iioseph ; il le fit revêtir d’habits de fin lin, et lui mit un collier d’or au cou. Il le fit monter dans la seconde voiture de parade qu’il avait, et on cria devant lui : à genoux ! et il l’établit sur tout le pays d’Egypte. Par’au dit à Ioseph : je suis Par’au, mais sans toi personne ne lèvera la main, ni le pied, dans tout le pays d’Egypte. Par’au appela le nom de Iioseph, Tsaphnath Panéa’h, et lui donna pour femme Asnath, fille de Poti Phéra, ministre d’One. Iioseph traversa le pays d’Egypte. Iioseph était âgé de trente ans lorsqu’il se présenta devant Par’au, roi d’Egypte ; Iioseph sortit de devant Par’au, et parcourut tout le pays d’Egypte. La terre rapporta abondamment pendant les sept années de fertilité. On amassa tous les vivres des sept années qui étaient dans le pays d’Egypte, et l’on mit des provisions dans les villes, savoir : dans chaque ville on mit la provision provenant du territoire d’alentour. Iioseph amoncela le blé en très grande quantité, comme le sable de la mer ; tellement qu’on cessa de le mesurer, parce qu’il était sans nombre. Il naquit à Iioseph, avant l’arrivée de l’année de famine, deux fils que lui avait enfantés Asnath, fille de Poti Phéra, ministre d’One. Iioseph nomma l’aîné Menasché ; car, dit-il, Dieu m’a fait oublier toute ma peine et toute la maison de mon père. Et il nomma le second Ephraïm ; car, dit-il, Dieu m’a fait fructifier au pays d’Egypte. Alors finirent les sept années d’abondance qui avaient été au pays d’Egypte. Et les sept années de famine commencèrent à arriver, comme Iioseph l’avait prédit ; il y eu famine dans tous les pays, et dans tout le pays d’Egypte et il y eut du pain. Tout le pays d’Egypte fut affamé ; tout le peuple cria vers Par’au pour avoir du pain. Mais Par’au dit à toute l’Egypte : allez vers Iioseph, et faite ce qu’il vous dira. La famine était dans tout le pays ; Iioseph ouvrit tous (les greniers) où il y avait du blé, et entendit à l’Egypte. Cependant la famine augmenta en Egypte. De tous les pays on vint en Egypte vers Iioseph, pour acheter, car la famine augmenta en Egypte.

Torah, Genèse, 1:1 (Anglais - King James Bible)
Torah, Genèse, 1:1 (Français - André Chouraqui)
Torah, Genèse, 1:1 (Français - John Darby)
Torah, Genèse, 1:1 (Français - Louis Segond)
Torah, Genèse, 1:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 1:1 (Grec - Septante)
Torah, Genèse, 1:1 (Hébreu - Cantilé)
Torah, Genèse, 1:1 (Hébreu - Paleo)
Torah, Genèse, 1:1 (Hébreu - Phonétisé)
Torah, Genèse, 1:1 (Hébreu - Standard)
Torah, Genèse, 1:1 (Hébreu - Vocalisé)
Torah, Genèse, 1:1 (Latin - Vulgate)
Torah, Genèse, 2:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 3:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 4:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 5:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 6:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 7:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 8:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 9:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 10:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 11:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 12:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 13:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 14:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 15:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 16:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 17:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 18:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 19:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 20:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 21:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 22:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 23:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 24:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 25:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 26:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 27:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 28:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 29:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 30:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 31:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 32:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 33:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 34:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 35:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 36:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 37:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 38:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 39:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 40:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 41:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 42:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 43:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 44:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 45:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 46:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 47:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 48:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 49:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Genèse, 50:1 (Français - Samuel Cahen)