Bienvenue sur Judéopédia.org le projet de Bibliothèque Hébraïque Numérique libre et gratuite.

Chargement en cours, veuillez patienter...

Aujourd'hui
Samedi 29 Heshvan 5778 - 18 novembre 2017
Shabbat Toledot (18 novembre): 16h51 - 17h58 (Paris)

Derniers articles

Dernières annonces
Calendrier hébraïque
19/11/2017Rosh Hodesh Kislev
13/12/2017Hanoucca (1er jour)
14/12/2017Hanoucca (2ème jour)
15/12/2017Hanoucca (3ème jour)
16/12/2017Hanoucca (4ème jour)
17/12/2017Hanoucca (5ème jour)
18/12/2017Rosh Hodesh Tevet
18/12/2017Hanoucca (6ème jour)
19/12/2017Rosh Hodesh Tevet
19/12/2017Hanoucca (7ème jour)
20/12/2017Hanoucca (8ème jour)
28/12/2017Jeûne du 10 Tevet
17/01/2018Rosh Hodesh Shevat
31/01/2018Tou biShevat
15/02/2018Rosh Hodesh Adar

Contenu de la Judéothèque
39 livres, 5 langues (soit 400 versions différentes)
931 chapitres et 24359 versets

  

Qui sommes nous ?

Judéopédia est une association de loi 1901 à but non lucratif qui a pour objet de mettre à la disposition du public francophone, par la création d'un site Internet nommé Judeopedia.org, les versions hébraïques originales et la traduction en français, des textes fondateurs de la tradition juive (Bible, Talmud, Midrash...).

L'association a commencé, d'une part, à constituer la Bibliothèque Hébraique Numérique, dénommée Judéothèque, et d'autre part, à faire développer un logiciel Web innovant, dénommé WebCodex, qui permettra d'exploiter cette Judéothèque.

Vous pouvez déjà consulter en ligne sur notre site tous livres de la Bible (disponibles en hébreu, en français dans trois traductions différentes, en anglais, latin et grec, ainsi qu'une version hébreue de la Torah avec les Taamim pour ceux qui préparent leur Bar-Mitzva).

Pour atteindre son objectif Judéopédia ne pourra se passer de l'aide et l'implication de la communauté francophone. Il importe que chacun participe et transmette ainsi aux générations futures la Bibliothèque Hébraïque Numérique.

Vous pouvez aider notre action par des dons déductibles du revenu imposable, par du temps consacré à la traduction ou à la relecture des textes mis en ligne et par la publicité que vous pourrez faire au projet Judéopédia.

Les membres fondateurs

Président - Jean-Claude Lévy

Jean-Claude Lévy est auteur de logiciels.

Ancien consultant de Microsoft France, il a créé le logiciel d'étude biblique Codex qui est au cœur du cédérom " La Bible de Jérusalem v3.0".

N'ayant jamais abandonné l'idée de transposer Codex pour le web et de créer une judeothèque accessible sur internet, il est à l'initiative du projet Judéopédia.

Vice-Président - Maurice Mergui

Maurice Mergui a dirigé plusieurs entreprises dont  "Les Temps qui Courent" et publie en 1997 le célèbre cédérom "La Bible de Jérusalem (BJ3).

Economiste de formation et ayant fait une carrière dans l’enseignement, c'est sa rencontre avec Bernard Dubourg qui le conduit à s’intéresser à la littérature midrashique.

Il en a traduit de nombreux volumes et y a consacré deux essais (1 et 2). Après avoir publié une dizaine de titres consacrés au Midrash il fonde l’association "Objectif Transmission" destinée à poursuivre l’effort de traduction.

Secrétaire général - Michel Louis Lévy

Michel Louis Lévy est l’auteur d'ouvrages et d'articles de pédagogie et de vulgarisation en statistique et démographie. Il poursuit l’idée d’expliquer la Bible hébraïque, ses commentaires et ses prolongements, à un large public. Il a publié dès 1988 sa première « Leçon de théologie » dans la revue Commentaire.

Depuis sa retraite en 2005, il a ouvert un blog sur lequel il a publié un roman, La Révélation, qui imagine Moïse en précepteur égyptien inventeur de l’ordre alphabétique. Sur Wikipédia, il est un actif contributeur sur les thèmes bibliques.

Grand utilisateur du cédérom BJ3, il se réjouit qu’un instrument disponible sur Internet permette de comparer au texte hébreu plusieurs traductions de la Bible en français.

Les enfants d’Israël partirent et campèrent dans les campagnes de Moav, en deçà du Iarden (Jourdain), de Ieré’ho (Jérico). Balak, fils de Tsopr, vit tout ce qu’Israël avait fait à Amori. Moav s’effraya beaucoup devant ce peuple, car il était considérable, et Moav fut inquiet au sujet des enfants d’Israël. Moav dit aux anciens de Midiam : Maintenant cet amas (d’homme) broutera tous nos environs, comme le bœuf broute l’herbe des champs. Malak, fils de Tsipor, était roi de Moav, en ce temps-là. Il envoya des messagers à Bileam (Balaam), fils de Beor, en Pethor [qui est sur le fleuve, pays des enfants de sa nation], pour l’appeler, en lui disant : voici qu’un peuple est sorti d’Egypte, voici qu’il couvre l’aspect de la terre, et il campe vis-à-vis Et maintenant, va donc, maudis-moi ce peuple-là, car il est lus puissant que moi ; peut-être que je pourrais le battre et l’expulser du pays ; car je sais que celui que tu bénis est béni, et que celui que tu maudis est maudit. Les anciens de Moav et les anciens de Midiam partirent, portant les instruments de divination en leurs mains, et ils arrivèrent auprès de Bileam, et lui dirent les paroles de Balak. Il leur répondit : Demeurez ici cette nuit, et je vous rendrai réponse, selon que l’Eternel me parlera ; et les principaux de Moav restèrent avec Bileam. Dieu vint auprès Bileam et dit : Qui (sont) ces hommes (qui sont avec) toi ? Bileam dit à Dieu : Balak, fils de Tsipor, roi de Moav, a envoyé vers moi, (Disant) : voici : le peuple sorti d’Egypte a couvert l’aspect de la terre ; maintenant va, fait-moi une imprécation contre lui, peut-être pourrais-je le combattre, et l’expulser. Dieu dit à Bileam : Tu n’iras pas avec eux, tu ne maudiras pas ce peuple, car il est béni. Bileam se levant, le matin, dit aux principaux de Balak : Allez à votre pays, car l’Eternel refuse de me laisser aller avec vous. Les seigneurs de Moav se levèrent, revinrent auprès de Balak, et dirent : Bileam a refusé d’aller avec nous. Balak envoya de nouveau des chefs plus nombreux et plus considérés que les précédents. Ils vinrent auprès de Bileam et lui dirent : Ainsi a dit Balak, fils de Tsipor : Oh ! ne t’abstiens pas de venir auprès de moi. Car, je t’honorerai beaucoup, considérablement, et tout ce que tu me diras, je le ferai. Viens donc, fais-moi des imprécations contre ce peuple. Bileam répondit, et dit aux serviteurs de Balak : quand Balak me donnerai sa maison pleine d’argent et d’or, je ne pourrais pas transgresser l’ordre de l’Eternel, mon Dieu, pour faire (quelque chose) de petit ou de grand. Maintenant demeurez donc vous aussi cette nuit ici, et je saurai ce que l’Eternel continuer à ma cire. Dieu vint auprès de Bileam pendant la nuit, et lui dit : Si c’est hommes sont venus pour t’appeler, lève-toi, et va avec eux ; mais toutefois ce que je te dirai, cela tu feras. Bileam se leva le matin, sella son ânesse, et s’en alla avec les chefs de Moav. Mais la colère de Dieu s’enflamma de ce qu’il (Bileam) y allait, et l’ange de l’Eternel se plaça dans le chemin pour (lui être) un obstacle. Il était monté sur son ânesse, et ses deux serviteurs étaient avec lui, L’ânesse vit l’ange de l’Eternel placé dans le chemin, ayant en main son glaive tiré ; alors l’ânesse se détourna du chemin, et s’en allait dans les champs. Bileam frappa l’ânesse, pour la ramener dans le chemin. L’ange de l’Eternel s’arrêta dans un sentier de vigne, clôturé deçà, et clôturé delà. L’ânesse, voyant l’ange de l’Eternel, se pressa contre la muraille, et serra le pied de Bileam contre la muraille ; il continua de la frapper. L’ange de l’Eternel continua de traverser, et se plaça dans un lieu étroit où il n’y avait nul chemin pour tourner à droite ou à gauche. L’ânesse voyant l’ange de l’Eternel, s’abattit sous Bileam. La colère de Bileam s’enflamma, et il frappa l’ânesse avec un bâton. Alors l’Eternel ouvrit la bouche de l’ânesse, et elle dit à Bileam : Que t’ai-je fait, que voilà trois fois déjà que tu m’as frappé ? Bileam dit à l’ânesse : Parce que tu t’es moquée de moi ; ah ! si j’avais un glaive en main je te tuerais maintenant. L’ânesse dit à Bileam : Ne suis-je pas ton ânesse sur laquelle tu as monté depuis ton existence jusqu’à ce jour ? Suis-je accoutumée à te faire ainsi ? Il répondit : non. L’Eternel ouvrit les yeux de Bileam, et il vit l’ange de l’Eternel se tenant dans le chemin, et son glaive nu en main ; il s’inclina et se prosterna sur sa face. L’ange de l’Eternel lui dit : Pourquoi as-tu frappé ton ânesse déjà trois fois ? C’est moi qui suis sorti pour (t’être) un obstacle ; car ce voyage est trop hâté contre moi. L’ânesse m’a vu, et s’est détournée devant moi déjà trois fois ; si elle ne se fût pas détournée, maintenant c’est toi que j’aurais même tué, et elle je l’aurais laissée en vie. Bileam dit à l’ange de l’Eternel : j’ai péché, car je ne savais pas que tu te tenais au devant de moi dans le chemin ; et maintenant, si cela te déplaît, je m’en retournerai. L’ange de l’Eternel dit à Bileam : Va avec ces hommes ; mais seulement ce que je dirai à toi, cela tu diras. Bileam s’en alla avec les principaux de Balak. Balak apprit que Bileam venait, et sortit au devant de lui, dans une ville de Moav, que est à la frontière d’Arnon, au bout de la frontière. Balak dit à Bileam : N’ai-je pas envoyé vers toi pour t’appeler ? Pourquoi ne voulais-tu pas venir vers moi ? ne puis-je donc pas te récompenser ? Bileam dit à Balak : Voilà que je suis venu auprès de toi. Pourrai-je maintenant dire quelque chose ? Ce que Dieu me mettra dans la bouche, voilà ce que je dirai. Bileam alla avec Balak, et ils arrivèrent à Kiriath ‘Houtsoth. Balak égorgea des bœufs et des brebis, et (en) envoya à Bileam et aux chefs qui étaient avec lui. Et quand il fut matin, Balak prit Bileam, et le fit monter aux hauts lieux de Bâal, et il vit de là une partie du peuple.

Torah, Nombres, 1:1 (Anglais - King James Bible)
Torah, Nombres, 1:1 (Français - André Chouraqui)
Torah, Nombres, 1:1 (Français - John Darby)
Torah, Nombres, 1:1 (Français - Louis Segond)
Torah, Nombres, 1:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 1:1 (Grec - Septante)
Torah, Nombres, 1:1 (Hébreu - Cantilé)
Torah, Nombres, 1:1 (Hébreu - Paleo)
Torah, Nombres, 1:1 (Hébreu - Phonétisé)
Torah, Nombres, 1:1 (Hébreu - Standard)
Torah, Nombres, 1:1 (Hébreu - Vocalisé)
Torah, Nombres, 1:1 (Latin - Vulgate)
Torah, Nombres, 2:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 3:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 4:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 5:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 6:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 7:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 8:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 9:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 10:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 11:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 12:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 13:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 14:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 15:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 16:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 17:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 18:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 19:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 20:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 21:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 22:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 23:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 24:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 25:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 26:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 27:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 28:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 29:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 30:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 31:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 32:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 33:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 34:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 35:1 (Français - Samuel Cahen)
Torah, Nombres, 36:1 (Français - Samuel Cahen)