Noun et ‘Het

Savez-vous que deux lettres de l’alphabet hébreu ont engendré des héros bibliques ?

Le cas de Josué fils de Noun, qui apparaît en Exode 33,11, est bien connu. Noun est comme on sait la quatorzième lettre de l’alphabet hébreu. C’est aussi l’Océan primordial dans l’Égypte ancienne.

Quant à ‘Het, la huitième lettre, c’est un fils de Canaan, éponyme du peuple Hethéen, Héthien ou Hittite selon les traducteurs.

Heth a des filles : Genèse 27,46 : « Rebecca dit à Isaac: Je suis dégoûtée de la vie, à cause des filles de Heth. Si Jacob prend une femme, comme celles-ci, parmi les filles de Heth, parmi les filles du pays, à quoi me sert la vie?« .

Mais il a aussi des fils, dont Ephron, ŒFRWN, qui vend à Abraham le champ de Makhpela.
Genèse 23,3 et suivants :

3 Abraham se leva de devant son mort, et parla ainsi aux fils de Heth: 4 Je suis étranger et habitant parmi vous; donnez-moi la possession d’un sépulcre chez vous, pour enterrer mon mort et l’ôter de devant moi. 5 Les fils de Heth répondirent à Abraham, en lui disant: 6 Ecoute-nous, mon seigneur! Tu es un prince de Dieu au milieu de nous; enterre ton mort dans celui de nos sépulcres que tu choisiras; aucun de nous ne te refusera son sépulcre pour enterrer ton mort.7 Abraham se leva, et se prosterna devant le peuple du pays, devant les fils de Heth. 8 Et il leur parla ainsi: Si vous permettez que j’enterre mon mort et que je l’ôte de devant mes yeux, écoutez-moi, et priez pour moi Ephron, fils de Tsochar,9 de me céder la caverne de Macpéla, qui lui appartient, à l’extrémité de son champ, de me la céder contre sa valeur en argent, afin qu’elle me serve de possession sépulcrale au milieu de vous. 10 Ephron était assis parmi les fils de Heth. Et Ephron, le Héthien, répondit à Abraham, en présence des fils de Heth et de tous ceux qui entraient par la porte de sa ville: 11 Non, mon seigneur, écoute-moi! Je te donne le champ, et je te donne la caverne qui y est. Je te les donne, aux yeux des fils de mon peuple: enterre ton mort. 12 Abraham se prosterna devant le peuple du pays.13 Et il parla ainsi à Ephron, en présence du peuple du pays: Ecoute-moi, je te prie! Je donne le prix du champ: accepte-le de moi; et j’y enterrerai mon mort. 14 Et Ephron répondit à Abraham, en lui disant:15 Mon seigneur, écoute-moi! Une terre de quatre cents sicles d’argent, qu’est-ce que cela entre moi et toi? Enterre ton mort. 16 Abraham comprit Ephron; et Abraham pesa à Ephron l’argent qu’il avait dit, en présence des fils de Heth, quatre cents sicles d’argent ayant cours chez le marchand. 17 Le champ d’Ephron à Macpéla, vis-à-vis de Mamré, le champ et la caverne qui y est, et tous les arbres qui sont dans le champ et dans toutes ses limites alentour, 18 devinrent ainsi la propriété d’Abraham, aux yeux des fils de Heth et de tous ceux qui entraient par la porte de sa ville. 19 Après cela, Abraham enterra Sara, sa femme, dans la caverne du champ de Macpéla, vis-à-vis de Mamré, qui est Hébron, dans le pays de Canaan. 20 Le champ et la caverne qui y est demeurèrent à Abraham comme possession sépulcrale, acquise des fils de Heth.

Deux remarques :
1. Noun et ‘Het forment le nom de Noé, et celui de ‘Hen, la Grâce.
2. Les premiers occupants de la Terre Sainte n’étaient ni Hébreux, ni Arabes. Ils étaient Hittites.

Envoyez un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.