Esaü, c’est Edom

Esaü est roux et poilu.

Genèse 25, 24-25 :
« Les jours où elle (Rebecca) devait accoucher s’accomplirent; et voici, il y avait deux jumeaux (TWMM, Tomim) dans son ventre. Le premier sortit entièrement roux (אַדְמוֹנִי, ADMWNY, Ademony), comme un manteau de poil (SŒR, Se’ar); et on lui donna le nom d’Esaü (ŒSW, Essav). »

Pour le nom d’Esaü, l’explication donnée paraît courte : ŒSW, Essav, contient dans l’ordre inverse les lettres SŒ, Chine ‘Ayin, du mot SŒR, Se’ar, « poil ». Mais Esaü n’est pas seulement poilu, il est également « roux », ADMWNY, Ademoni, construit sur ADM, Edom, « rouge », homonyme d’ADM, Adam. Lors de l’affaire du plat de lentilles, Esaü reçoit le nom d’Edom.

Le sang et les poils, ce sont les parties animales de l’homme. Esaü symbolise la Bête et Jacob va affronter l’Ange.

Le texte insiste ensuite sur ce nom Edom, et le localise autour du Mont Sé’ir, le Mont Poilu.

Genèse 32, 4 : Et Jacob envoya des messagers devant lui vers Ésaü, son frère, au pays de Séir, aux champs d’Édom.
Genèse 36, 8 : Et Ésaü habita sur la montagne de Séir (הַר-שֵׂעִיר, BHR-SŒYR). Ésaü est Édom (עֵשָׂו הוּא אֱדוֹם, ŒSW HWA ADWM).

En Nombres, 20, 14, Moïse s’adresse au roi d’Edom, en se présentant comme « ton frère Israël ». Mais le roi d’Edom interdit aux Enfants d’Israël de passer sur son territoire.

Le pays d’Edom est appelé l’Idumée, dont le plus célèbre enfant sera le roi Hérode le Grand.

Voir aussi :
Sur le nom de Jacob

Envoyez un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.