Le grand-père araméen

Six des douze fils de Jacob – quatre fils de Léa, deux fils de Rachel – ont pour grand-père maternel Laban, père de Léa et Rachel.

Et le père de Laban, Bethuel, est aussi le père de Rebecca, mère de Jacob.

Genèse, 25, 20 –
Abraham engendra Isaac. Isaac était âgé de quarante ans, quand il prit pour femme Rebecca, fille de Bethuel, l’Araméen (הָאֲרַמִּי, HARMY, HaAramy), de Paddan-Aram, et sœur de Laban, l’Araméen.

LBN, Lavane, c’est “blanc“. Cela peut se lire aussi L-BN, “pour fils”. Pour que naisse un fils, il faut un père et une mère, il faut deux grands-pères.
Or Bethuel et Laban son père sont qualifiés avec insistance d’Araméens en Genèse , 25, 20 ci-dessus, puis en Genèse 28, 5 – 31, 20 – 31, 24 (1). Le mot Aram, ARM, comme AB-RM, qualifié d’ « hébreu » en Genèse 14,13 (לְאַבְרָם הָעִבְרִי), contient la syllabe RM, « haut ».

Chacun de nous a deux parents, quatre grands-parents dont deux grands-pères… et ainsi de suite. Sauf mariages entre cousins, nous avons, disons à la septième génération, 128 ancêtres des deux sexes, et à la huitième 128 ancêtres masculins (2). Un seul de ces ancêtres est notre AB-RM, notre père “en haut” de l’arbre généalogique, le père du père du père … en lignée “agnatique”, dont nous portons le nom. Les 127 autres, à la même génération, sont aussi nos ancêtres “d’en haut” de l’arbre, nos ancêtres “araméens”, mais entre eux et nous, il y a une ou plusieurs femmes, une ou plusieurs mères. De cette foule, de cette multitude d’ancêtres, nous recevons une part de patrimoine génétique, mais nous perdons leurs noms.

Plutôt que par “blanc“, le nom de LBN peut donc se traduire par “transparent“. Les enfants d’Israël ne seront pas seulement « hébreux ». Ils porteront et transmettront tout un patrimoine génétique « araméen ».

(1) Sur les occurrences de Aram et Paddan-Aram dans la Genèse, voir Laban, l’Araméen. Sur la seule occurrence de Arami hors Genèse (Deutéronome 26, 24, cité dans la Haggada de Pessa’h, voir Araméen ou Romain ?)
(2) Voir Deux puissance Sept

Envoyez un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.