Une assemblée de peuples

La racine QHL, Qahal, assemblée, d’où vient le verbe וַיַּקְהֵל, Vayaqhel, Et il assembla, est traduite en grec par ecclesia.

QHL, Qehal, “assemblée”, donne QHLH, Qehilah, “communauté” ou plutôt “congrégation”, au sens protestant du terme, et Qohelet, traduit par “Ecclésiaste”. QHL, c’est Ecclésia en grec puis en latin, d’où “église” ; d’aucuns disent que Ecclésia et Qehilah sont phonétiquement apparentés.

Mais dans la Septante, dans les bénédictions faites à Jacob, par son père Isaac d’abord, puis par l’Eternel, Qehal ‘Amim est traduit par συναγωγὰς ἐθνῶν, sunagogai ethnon.

Genèse 28, 3 : Et Isaac appela Jacob, et le bénit, (…) et lui dit: (…) Et que El Shaddaï (AL SDY) te bénisse, et te fasse fructifier et te multiplie, afin que tu deviennes une assemblée de peuples (לִקְהַל עַמִּים, LQHL ŒMYM, Liqehal ‘Amim)

Genèse 35, 11 : Et Elohim apparut encore à Jacob, à son retour de Paddan-Aram, et le bénit; (…) Et Elohim lui dit: Je suis El Shaddaï (AL SDY); fructifie et multiplie; une nation, et une assemblée de nations (גּוֹי וּקְהַל גּוֹיִם, GWY WQHL GWYM, Goy OuQehal Goyim) proviendront de toi; et des rois sortiront de tes reins. Une synagogue de Goyim !

Genèse 48, 4 : Et Jacob dit à Joseph: El Shaddaï (AL SDY) m’est apparu à Luz, dans le pays de Canaan, et il m’a béni, et m’a dit: Voici, je te ferai fructifier et je te multiplierai, et je te ferai devenir une assemblée de peuples (לִקְהַל עַמִּים, LQHL ŒMYM, Liqehal ‘Amim), et je donnerai ce pays à ta semence, après toi, en possession perpétuelle.

Les Chrétiens verront annoncée leur propre élection dans cette assemblée, cette Qehal, cette Ecclesia, cette église, cette synagogue (Source : Marguerite Harl (dir), Le Pentateuque, p. 709).

Il fut donc un temps où une synagogue et une église, c’était la même chose, une assemblée de fidèles lisant la Bible en grec !

Voir aussi :
Lectures de « Vayaqhel » (GRJO)
Montées de « Vayaqhel » (RMAN)

Envoyez un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.