Mercredi 4 Kislev 5778 - 22 novembre 2017
Shabbat Vayetze (25 novembre): 16h44 - 17h52 (Paris)

  
Judéothèque

Exemples : Abréviations de l'hébreuDictionnaire des docteurs du TalmudDictionnaire de l'hébreu Biblique et MishniqueLexique des termes techniquesMidrash à traduireMidrash RabbaTalmud de JerusalemTextes historiques

Voici quelques exemples de textes passionnants à traduire dans l'immense collection des textes hébraïques :

AGGADAT BERÉSHIT

Midrash homilétique sur le livre de la Genèse. Il comporte plus de quatre-vingts chapitres. Tous les chapitres commencent par un Midrash exégétique sur un verset du texte hebdomadaire du Pentateuque , la seconde partie interprète un verset de la lecture des Prophètes; la troisième traite plus rapidement d’un verset des Psaumes. .
Ce Midrash n’a jamais été traduit en Français
TANHUMA

Midrash portant sur le Pentateuque, attribué à TanHuma bar Abba, un amora palestinien du IVe siècle. Différents textes ont été publiés en son nom ou demeurent encore en manuscrits. Ce Midrash suit le cycle de lecture triennal en vigueur en Palestine
Ce Midrash n’a jamais été traduit en Français
TARGUM SHÉNI SUR ESTHER "Seconde traduction du livre d’Esther"

Un des deux targumim du livre d'Esther. Il est écrit en araméen avec de nombreux termes grecs. Curiusement, ce texte traite longuement de la puissance et de la sagesse de Salomon. Il contient aussi de curieuses références à un certain Bar Pandéra.
Ce Midrash n’a jamais été traduit en Français
TANNA DE-BÉ ÉLIYAHU "Enseignement de l'école d'Élie"

Midrash tardif. Il contient des déclarations étranges comme : "J'en appellerai au ciel et à la terre pour témoin : que l'on soit israélite ou gentil, esclave, homme ou femme, l'Esprit de sainteté est avec chacun selon ses actes." La seconde partie de l'œuvre porte le nom de Séder Éliyyahou Zouta.
Ce Midrash n’a jamais été traduit en Français
PESIQTA RABBATI "Grande section"

Midrash sur les lectures des jours de fêtes, y compris Hanuka Shabat ha-gadol , 9 Av, etc. (mais il n'y a pas de Midrash pour les lectures de la Tora de Sukot). Ce Midrash est considéré comme ayant été écrit en Palestine, et édité au VIe ou au VIIe siècle è.c.
Ce Midrash n’a jamais été traduit en Français
PESIQTA DE-RAV KAHANA "Section de rabbi Kahana"

L'un des plus anciens Midrashim homilétiques sur les lectures synagoguales du Pentateuque, et les lecture prophétiques (haftarot) pour les shabat particuliers et les fêtes. Il date du Ve siècle de notre ère.
Ce Midrash n’a jamais été traduit en Français
TOSSEFTA "addition", "complément"

Collection d'enseignements tannaïtiques complétant ceux de la Mishna. La Tossefta, qui est environ six fois plus développée que la Mishna, se divise de la même manière. La Tossefta se compose de baraïtot (enseignements tannaïtiques non inclus dans la Mishna) qui sont une source importante pour la discussion talmudique d'un sujet donné.
Ce Midrash n’a jamais été traduit en Français
MIDRASH VA-YISSAOU

Midrash médiéval traitant des guerres de Jacob et de ses fils. Son titre vient des premiers mots de Gn 35,5 : "Puis ils partirent (Va-yissaou)...".
Ce Midrash n’a jamais été traduit en Français
MIDRASH TEHILLIM

Midrash sur le livre des Psaumes. Il contient des développements très importants sur l’eschatologie juive et la doctrine messianique.
Ce Midrash n’a jamais été traduit en Français
MIDRASH TADSHÉ

Midrash médiéval qui commente divers passages de la Tora et des Lamentations et propose une interprétation symbolique détaillée du Sanctuaire avec ses divers objets de culte. Il se compose de vingt-deux sections, ce qui correspond aux vingt-deux lettres de l'alphabet hébraïque.
Ce Midrash n’a jamais été traduit en Français
MIDRASH SHMUEL

Ce Midrash comporte trente-deux chapitres, vingt-quatre consacrés au premier livre de Samuel, huit dévolus au second.
Ce Midrash n’a jamais été traduit en Français
SECRETS DE RABBI SHIMON BAR YOHAI.

Ecrit de type midrashique du 7e siècle et donc contemporain de la naissance de l’Islam. Il contient de précieuses informations sur la manière dont le Judaïsme a interprété l’avénement de l’Islam.
Ce Midrash n’a jamais été traduit en Français

AccueilQui sommes-nous?AdhésionJudéothèqueCalendrierProjetsLiensBlog

WebCodex v1.2

Qui sommes nous ?

Judéopédia est une association de loi 1901 à but non lucratif qui a pour objet de mettre à la disposition du public francophone, par la création d'un site Internet nommé Judeopedia.org, les versions hébraïques originales et la traduction en français, des textes fondateurs de la tradition juive (Bible, Talmud, Midrash...).

L'association a commencé, d'une part, à constituer la Bibliothèque Hébraique Numérique, dénommée Judéothèque, et d'autre part, à faire développer un logiciel Web innovant, dénommé WebCodex, qui permettra d'exploiter cette Judéothèque.

Vous pouvez déjà consulter en ligne sur notre site tous livres de la Bible (disponibles en hébreu, en français dans trois traductions différentes, en anglais, latin et grec, ainsi qu'une version hébreue de la Torah avec les Taamim pour ceux qui préparent leur Bar-Mitzva).

Pour atteindre son objectif Judéopédia ne pourra se passer de l'aide et l'implication de la communauté francophone. Il importe que chacun participe et transmette ainsi aux générations futures la Bibliothèque Hébraïque Numérique.

Vous pouvez aider notre action par des dons déductibles du revenu imposable, par du temps consacré à la traduction ou à la relecture des textes mis en ligne et par la publicité que vous pourrez faire au projet Judéopédia.

Les membres fondateurs

Président - Jean-Claude Lévy

Jean-Claude Lévy est auteur de logiciels.

Ancien consultant de Microsoft France, il a créé le logiciel d'étude biblique Codex qui est au cœur du cédérom " La Bible de Jérusalem v3.0".

N'ayant jamais abandonné l'idée de transposer Codex pour le web et de créer une judeothèque accessible sur internet, il est à l'initiative du projet Judéopédia.

Vice-Président - Maurice Mergui

Maurice Mergui a dirigé plusieurs entreprises dont  "Les Temps qui Courent" et publie en 1997 le célèbre cédérom "La Bible de Jérusalem (BJ3).

Economiste de formation et ayant fait une carrière dans l’enseignement, c'est sa rencontre avec Bernard Dubourg qui le conduit à s’intéresser à la littérature midrashique.

Il en a traduit de nombreux volumes et y a consacré deux essais (1 et 2). Après avoir publié une dizaine de titres consacrés au Midrash il fonde l’association "Objectif Transmission" destinée à poursuivre l’effort de traduction.

Secrétaire général - Michel Louis Lévy

Michel Louis Lévy est l’auteur d'ouvrages et d'articles de pédagogie et de vulgarisation en statistique et démographie. Il poursuit l’idée d’expliquer la Bible hébraïque, ses commentaires et ses prolongements, à un large public. Il a publié dès 1988 sa première « Leçon de théologie » dans la revue Commentaire.

Depuis sa retraite en 2005, il a ouvert un blog sur lequel il a publié un roman, La Révélation, qui imagine Moïse en précepteur égyptien inventeur de l’ordre alphabétique. Sur Wikipédia, il est un actif contributeur sur les thèmes bibliques.

Grand utilisateur du cédérom BJ3, il se réjouit qu’un instrument disponible sur Internet permette de comparer au texte hébreu plusieurs traductions de la Bible en français.