L’affaire Shibbolet

Quand un examen « de passage » dépend d’un Ceveu sur la langue…

Juges, 12, 5 et 6

5 Galaad s’empara des gués du Jourdain du côté d’Ephraïm. Et quand l’un des fuyards d’Ephraïm disait: Laissez-moi passer! les hommes de Galaad lui demandaient: Es-tu Ephraïmite? Il répondait: Non.

6 Ils lui disaient alors: Hé bien, dis Chibboleth. Et il disait Sibboleth, car il ne pouvait pas bien prononcer. Sur quoi les hommes de Galaad le saisissaient, et l’égorgeaient près des gués du Jourdain. Il périt en ce temps-là quarante-deux mille hommes d’Éphraïm.

אֱמָר־נָא שִׁבֹּלֶת וַיֹּאמֶר סִבֹּלֶת
AMR-NA SBLT WYAMR XBLT
Èmar-na Chibbolet vayOmer Sibbolet
Dis-donc Chibbolet et il disait Sibbolet

Cet apologue tourne autour du verbe « passer », en hébreu ŒBR, ‘Avar, avec un Ayin, qui a donné aussi le mot ŒBRY, ‘Ivry, hébreu. L’Hébreu, c’est le passant – et le passeur. אֶעֱבֹרָה, AŒBRH, A’èvorah, « Laissez-moi passer ! » disent les Ephraïmites. Les « gués », du Jourdain, c’est מַעְבְּרוֹת, MŒBRWT, Ma’Èberot, les « passages ».

Quant à la prononciation de « Shibbolet », c’est un « mot de passe ». Entre SBLT, shibbolet et XBLT, sibbolet, la différence porte sur le Chine, transcrit S, prononcé « ch », et le Samek, transcrit X, prononcé « ss » : c’est comme si vous disiez Sabbat au lieu de Chabbat, SBT,… Salam au lieu de Chalom, SLWM… Sem au lieu de Chem, SM… Vous avez dit « antiChémite » ?

Voir aussi : « Shalom, Salam« 

Envoyez un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.