De A à Z

Dans le premier verset de la Genèse, les mots « ciel » et « terre » sont chacun précédés par une particule, אֵת, « ète », Aleph Tav, qui introduit le complément d’objet direct.

Ces deux mots disparaissent de toutes les traductions ; deux mots sur les sept que compte ce verset disparaissent de l’univers mental du lecteur.

בְּרֵאשִׁית בָּרָא אֱלֹהִים אֵת הַשָּׁמַיִם וְאֵת הָאָרֶץ׃
BRASYT BRA ALHYM AT HSMYM WAT HARZ
Beréshyt Bara Elohym Ète haShamaym veÈte haArets

Comme Aleph et Tav représentent la première et la dernière lettre de l’alphabet hébreu, on peut risquer une autre traduction:

“Au commencement Elohim créa les Cieux de A à Z et la Terre de A à Z ”

Voir aussi :
Deux mots sur sept, par Marc-Alain Ouaknin

Envoyez un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.