Quatre mots éblouissants

Au verset 3 de la Genèse, au Jour Un de la Création, VayOmer Elohim “Et-dit Dieu”. Que dit-Il ?

Quatre mots décisifs, les plus éblouissants que Moïse ait écrits :
YHY AWR WYHY AWR, Yehi Or Vayehi Or,
“Sois Lumière Et-soit Lumière”.
Treize lettres, deux fois les mêmes six lettres, YHY AWR, séparées par un Vav W, sixième lettre : Six-6-Six.

En français, la traduction traditionnelle est
“Que la lumière soit et la lumière fut”.
En latin, Fiat lux et facta est lux

AWR, Or, c’est la pensée, la clairvoyance, le discernement, bref la lumière, comme on dit le “Siècle des Lumières”.
Yehi, YHY, rendu par “Soit” subjonctif du verbe être ; Vayehi WYHY, avec un « Vav W conversif », rendu par “Fut”, passé simple du verbe être.

Vav conversif ou non, l’essentiel est l’instantanéité de l’Être, de la Parole et de la Pensée. A rapprocher du Cogito de Descartes,
Cogito ergo Sum, « Je pense donc Je suis », présent du verbe être.

Une réponse à “Quatre mots éblouissants”

  1. mllevy dit:

    Ces quatre mots sont sur la couverture du Précepteur

Envoyez un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.