L’éternel rebelle

Alors qu’Ismaël vient à peine d’être conçu, son destin est scellé :

Genèse 16, 11
וְיֹלַדְתְּ בֵּן וְקָרָאת שְׁמוֹ יִשְׁמָעֵאל כִּי־שָׁמַע יְהוָה אֶל־עָנְיֵךְ
WYLKT BN WQRAT SMW ISMŒAL KY-SMŒ YHWH AL-ŒNYK
VeYoladète Ben VeQarat Shemo Yshma’El Ky-Shema’ Adonaï Èl-‘Aneyékha (1)
« Tu enfanteras un fils et tu crieras son nom : Ismaël. Car YHWH a écouté ta misère ».

Le nom d’Ismaël contient la promesse de l’écoute de YHWH. Du coup, Ismaël, sûr d’être écouté, devient le plaignant, le râleur perpétuel.

Genèse 16, 12 : Ismaël « sera comme un âne sauvage, sa main sur chacun, la main sur chacun de lui, il campera en face de ses frères », bref un éternel rebelle.

Ismaël a en effet de quoi se plaindre, comme les enfants qualifiés de “bâtards”. Choisit-on ses parents ? Pourquoi “deux poids, deux mesures” pour les enfants, selon que leur mère est servante ou épouse ? Pourquoi avez-vous chassé ma mère ?

Au chapitre suivant, Ismaël ayant treize ans, Abraham s’inquiète de la préférence donnée au futur Isaac et à sa descendance ; Elohim le rassure. Mais alors que sont détaillées sur une vingtaine de versets l’Alliance d’Abraham et la Circoncision au huitième jour, le lot de consolation pour Ismaël est expédié en un seul verset, par un nouveau rappel de l’écoute de YHWH :
Genèse 17, 20 :
Quant à Ismaël, je t’ai écouté (וּלְיִשְׁמָעֵאל שְׁמַעְתִּיךָ, WLYSMŒAL SMŒTYK, OuleYishema’el Shema’tykha), je l’ai béni, et je le ferai fructifier et multiplier extrêmement; il engendrera douze princes, et je le ferai devenir une grande nation (לְגוֹי גָּדוֹל, LGWY GDWL, LeGoy Gadol).

Douze princes (NSYAM, Nessiim), une seule grande nation, certes nombreuse, mais pas la multitude de rois et de nations promise à la descendance d’Isaac. Abraham circoncit Ismaël, mais il a déjà treize ans, ce qui ajoutera à la rancœur d’Ismaël, qui se souvient toute sa vie d’adulte de la douleur aiguë de la circoncision, douleur dont Isaac, circoncis au huitième jour, n’a pas le moindre souvenir .

(1) Apprécier l’allittération : Shemo Yshma‘El Ky-Shema’

Une réponse à “L’éternel rebelle”

  1. mllevy dit:

    En hébreu dans le Texte.
    Sommaire

    Voir aussi :
    Translittération

    Le Précepteur. Comment Moïse entreprit la Bible (Bookelis)

Envoyez un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.