Les Dix Justes de Sodome

Quand les Sages rectifient la Torah

Dans la parasha Vayera, en Genèse 18, 22, « l’Eternel se tient devant Abraham ». Par révérence, les scribes (Sofrim) ont interverti : « Abraham se tient devant l’Éternel ». Mais ils ont dûment enregistré le souvenir de leur rectification.

Commentaire de Rachi : << Et Avraham était encore debout devant Hachem – Ce n’est pas lui, pourtant, qui s’était levé pour se tenir debout devant Dieu, mais c’est le Saint béni soit-Il qui était venu chez lui pour lui dire : « comme le gémissement de Sodome et Gomorrhe est grand ». Le texte aurait dû donc dire : « et Hachem était encore debout devant Avraham », mais il s’agit là d’une correction des scribes, [destinée à prévenir une éventuelle interprétation irrévérencieuse] (Beréchith raba 49)… >>

Alors que Sarah est enceinte, se mettent en place les deux interlocuteurs d’un prodigieux marchandage. Abraham sera le père d’Isaac, mais comment assurer la continuité d’une ville où, jusque là, tout le monde couche avec tout le monde ? Qui sont les pères ? Abraham marchande le nombre de membres du Tribunal : 50, 45, 40, 30, 20 ? Dix Justes auraient été nécessaires pour sauver Sodome.

En matière de filiation, il arrive que la biologie elle-même, qui relève du divin, « s’incline » devant le témoignage recueilli par des Justes. La filiation biologique ne « fait foi » que si elle est établie par déclaration devant un tribunal, institution minimale de tout peuple, société, État (c’est une des « sept lois de Noé »). Cette déclaration peut n’être pas conforme à la vérité biologique sans que l’ordre public, ni la psychologie de l’enfant en soient forcément troublés.

Il n’y a de vérité que relative et le juste peut n’être pas le vrai. Mais il n’y a aussi de loi que relative, puisque la Torah n’a de sens qu’interprétée par un aréopage de Sages. Quand vérité biologique et vérité sociale diffèrent, en cas d’adoption par exemple, la vérité sociale prime : c’est le respect de « l’autorité de la chose jugée ».

Envoyez un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.