Naissance de la nation

Abram est donc devenu Abraham, quand il apprend …

… en Genèse 17, 6, qu’il est l’ancêtre d’une multitude, non pas de religions, mais de nations (Goyim) :
וְהִפְרֵתִי אֹתְךָ בִּמְאֹד מְאֹד וּנְתַתִּיךָ לְגוֹיִם וּמְלָכִים מִמְּךָ יֵצֵאוּ׃
WHFRTY ATK BMAD MAD WNTTYK LGWYM WMLKYM MMKYZAW
VeHiferéty Ossekha BiMéod Méod OuNessatykha LeGoyim Oumelakhim Mimekha Yétséou
Je te fais fructifier beaucoup beaucoup et former des nations ; des rois sortiront de toi

Genèse 17, 16 insiste, à propos de Sarah :
וּבֵרַכְתִּיהָ וְהָיְתָה לְגוֹיִם מַלְכֵי עַמִּים מִמֶּנָּה יִהְיוּ
WBRKTYH WHYTH LGWYM MLKY ŒMYM MMNH YHYW
OuBerakhtyha Vehayetah LeGoyim Malekhéy ‘Amime Mimènah Yiheyou
Je la bénirai, et elle deviendra des nations; des rois de peuples seront issus d’elle.

Considérer Abraham comme le père de « trois religions » monothéistes oblitère la lecture « laïque » du verset : Abraham n’est pas là pour créer ni une ni deux ni trois religions, il est là pour affirmer un principe essentiel : la nation – la patrie – l’Etat – commence à la reconnaissance de paternité. Le principe héréditaire est au fondement de la continuité des nations, du concept même de « nation ».

La conception d’un enfant ne concerne pas seulement les deux parents, elle concerne la société dont cet enfant sera membre. L’Alliance d’Abraham, fondée sur la reconnaissance de paternité dès la naissance, est le noyau de la tumultueuse genèse des nations.

Voir aussi :
La Bible n’est pas un livre d’histoire

3 réponses à “Naissance de la nation”

  1. mllevy dit:

    En hébreu dans le Texte.
    Sommaire

    Voir aussi :
    Translittération

    Le Précepteur. Comment Moïse entreprit la Bible (Bookelis)

  2. mllevy dit:

    De Felix Asher Perez sur Facebook

    Votre argument est tout entier basé sur
    Goy = Nation
    Or Goy veut surtout dire Peuple
    Peuple transcende les Nations. Cf le Peuple juif, le Peuple Kurde, le Peuple arménien etc
    Abraham sera père de nombreux Peuples transcendant les Nations : les Peuples musulmans, le Peuple juif, les Peuples chrétiens
    Cette lecture différe de la vôtre, je m’en excuse

  3. mllevy dit:

    Peuple, c’est Am, Ayin, Mèm.

    Personne ne conteste que de nombreux peuples descendent d’Abraham. Mais je m’attache ici à l’ « Alliance d’Abraham », aux descendants d’Isaac, ceux de Jacob et d’Esaü, les peuples « judéo-chrétiens », qui pratiqueront circoncision au huitième jour, puis baptème et registres paroissiaux, enfin déclaration à l’état civil. Il s’agit d’anthropologie, et non de religion.

    Les descendants d’Ismaël, eux, sont concernés par Genèse 17, 20, ils vont devenir une seule grande nation, une « Oumma » (Voir L’éternel rebelle). Le monde arabe est divisé en tribus, éventuellement fédéré par des Empires.

    D’ailleurs le verset 16 concernant Sarah, utilise les deux mots, Goyim et ‘Amim : וְהָיְתָה לְגוֹיִם מַלְכֵי עַמִּים , (elle deviendra ) des nations des rois de peuples (seront issus d’elle).

Envoyez un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.