Archives de la catégorie ‘Exégèse’

Sur le pluriel Elohim

lundi, août 3rd, 2020

Dans le premier verset de la Genèse, “Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre”, Dieu, avec une majuscule, c’est ALHYM, qu’on prononce Elohim.

(suite…)

Les nations à Jérusalem ?

vendredi, juin 9th, 2017

Obtenir en tous pays – à commencer par la Judée, la Samarie et Gaza – la liberté de fonctionnement des églises et des synagogues.

(suite…)

De la source à la ressource

mardi, mai 23rd, 2017

Du rapport entre le bain rituel et l’hymne national d’Israël.

(suite…)

Emmanu-El, avec nous Dieu

mercredi, avril 5th, 2017

La popularité du prénom Emmanuel est due à l’Évangile de Matthieu, qui détaille la généalogie de Jésus-Christ, fils de David, fils d’Abraham, puis raconte :

(suite…)

Sur le verbe « Paqad »

vendredi, mars 24th, 2017

Le livre de l’Exode s’achève sur la parasha Péqoudé et sur la manifestation de la gloire divine dans le sanctuaire achevé.

(suite…)

D’Isaac à Jean

vendredi, novembre 11th, 2016

Pourquoi fait-on si peu l’exégèse midrashique des Évangiles ?

(suite…)

L’état civil, condition du recensement

mercredi, février 24th, 2016

La parasha Ki Tissa commence par l’énoncé de la règle fondamentale du recensement.

(suite…)

Tamar et Ruth

jeudi, décembre 3rd, 2015

La parasha Vayeshev contient Genèse 38, consacré à l’histoire de Juda et Tamar.

(suite…)

Doublements

lundi, novembre 2nd, 2015

La MSNH, Mishna, c’est la répétition. Les commentateurs évoquent la double vie de chacun, ici-bas et dans l’au-delà, celle du corps et celle de l’âme… Les étymologistes rappellent que “double” est proche de “diable”. Le diable, c’est le double impossible du Dieu Unique. “Redoubler” une “année” scolaire n’est pas glorieux.

La circoncision est d’abord coupure, rappelant celle du cordon ombilical. Mais elle est aussi alliance entre fils et père. Isaac est circoncis au huitième jour, Sarah sa mère vit 127 ans, il y a là une arithmétique qui ouvre la réflexion sur l’alliance, la création du lien, et sur l’association mort-résurrection (dont l’association sommeil-réveil est un petit modèle). Lors de la conception d’un nouvel être, que deviennent l’ovule maternel fécondé et le spermatozoïde fécondateur ? « A moins que le grain de blé tombé en terre ne meure, il reste seul ; mais s’il meurt, il donne beaucoup de fruit » (Jean 12, 24). On dit que Sarah “rend” son âme à Dieu, que la circoncision vaut remboursement de la goutte de semence reçue du père. Les talmudistes y voient une taxe, un prélèvement obligatoire, un droit d’entrée dans l’Alliance.

Toujours est-il que tout le chapitre 23 accumule les doublements. La grotte où se situera le caveau de Sarah est appelée « Makhpela » MKPLH, sur la racine KPL, qui signifie “Double” . Dès le verset 2, “Sarah meurt à Qiriat Arba’ (QRYT ARBŒ),­ c’est Hébron en terre de Canaan“. Non seulement le nom du lieu est double, mais Qiriat-Arba’, c’est le “village des Quatre”. “Quatre” renvoie, entre autres, aux quatre points cardinaux et le son “Arba’ ” à la bénédiction pontificale “Urbi et orbi“, “à la Ville et au monde”.

Extrait de En hébreu dans le texte, chap. 35 « Le double et la moitié »
À paraître aux Éditions Judéopédia

Voir aussi :
Montées de « Hayé Sarah »
Lectures de Hayé Sarah
Vie et survie de Sarah
Le double et la moitié

Abraham, père des nations

lundi, octobre 19th, 2015

Lekh Lekha Va vers toi. Abram va vers Abraham.

(suite…)